26/05/2022 09:10
La tragédie pouvait-elle être évitée ? L'éternelle question de la limitation des armes à feu aux États-Unis s'est imposée mercredi à Uvalde comme dans le reste du pays, au lendemain de l'effroyable massacre de 19 écoliers dans cette ville texane assommée par le deuil.
>>Un tireur tue 14 enfants et un enseignant dans une école du Texas
>>États-Unis : un mort et huit blessés lors d'une fusillade en Californie du Sud
>>États-Unis : une fusillade à Chicago fait un mort et quatre blessés
>>Choc, incompréhension et colère après une tuerie raciste dans l'État de New York

Carte localisant Uvalde au Texas, États-Unis, où un adolescent de 18 ans a ouvert le feu dans une école primaire le 24 mai, tuant de nombreux élèves et des adultes.
Photo : AFP/VNA/CVN

Un lycéen en rupture scolaire, Salvador Ramos, 18 ans, a ouvert le feu au fusil semi-automatique dans une école primaire, abattant également deux enseignantes avant d'être tué par les policiers. "Je suis triste et en colère contre notre gouvernement qui n'en fait pas assez pour limiter l'accès aux armes", fustige Rosie Buantel, à la sortie de la messe dans cette ville de 16.000 habitants.

"Nous avons vécu cela trop de fois, et rien n'est fait", assène cette quinquagénaire. Aux États-Unis, les fusillades en milieu scolaire sont un fléau récurrent que les gouvernements successifs ont jusqu'à présent été impuissants à endiguer.

Le débat sur la régulation des armes à feu aux États-Unis tourne pratiquement à vide étant donné l'absence d'espoir d'une adoption par le Congrès d'une loi nationale ambitieuse sur la question.

AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Les touristes vietnamiens sont les plus optimistes d’Asie-Pacifique Commandé par Booking.com, l’indice de confiance des voyageurs, publié mercredi 22 juin, montre que le Vietnam est devenu le 2e pays le plus confiant dans la région Asie-Pacifique, avec 85% des touristes locaux déclarant avoir l’intention de voyager dans les 12 prochains mois.