21/05/2017 08:37
Situé dans le hameau de Xich Dang, quartier de Lam Son de Hung Yên (Nord), le temple de la littérature Xich Dang est l’un des plus importants monuments du complexe historique de Phô Hiên.
>>Le village de la céramique de Thanh Hà
>>Nhât Tru, une pagode millénaire à Ninh Binh
>>Les ruines de l'ancienne tour Hoà Phong à Hanoï

Le temple est, naturellement, dédié à Confucius, mais aussi au grand enseignant Chu Van An. Ses 6.000 m2 comprennent un clocher, deux halls, une salle principale, et une tour - dans laquelle sont honorés les lettrés en brûlant des papiers votifs, l’ensemble formant un style architectural particulier dit de «deux étages-huit toits». Bâti en 1701, il a subi quelques restaurations, la plus importante en 1839, mais sa configuration n’a guère évolué. Cet ouvrage unique est aujourd’hui considéré comme un symbole de la province de Hung Yên.

Chaque année, deux grandes fêtes y ont lieu, le 10e jour du 2e mois lunaire et le 10e jour du 8e mois lunaire, outre celle du temple, au début du printemps, les 4e et 5e jours du 1er mois lunaire. De nombreuses activités sont organisées, dont des représentations de ca trù (chant des courtisanes) et des démonstrations de calligraphie.

Le temple de la littérature Xich Dang a été reconnu «Vestige historique et culturel national» en 1992 par l’ancien ministère de la Culture et de l’Information (aujourd’hui ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme).

Le temple de la littérature Xich Dang est un lieu qui honore l’éducation et les lettrés illustres de Phô Hiên, province de Hung Yên (Nord). 

Le temple est devenu un symbole provincial.

L’autel dédié au grand enseignant Chu Van An.

Stèles des lauréats aux concours mandarinaux.

Cloche en bronze fondue en 1804.







 

















Texte : Thuy Hà/CVN
Photos : Pham Kiên/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.