05/09/2019 12:33
Cap aujourd’hui sur Dông Thap, province méridionale surnommée "le royaume des lotus roses", pour visiter le site commémoratif de Nguyên Sinh Sac, le père du Président Hô Chi Minh. Ce patrimoine national reconnu en 1992 se trouve dans la ville de Cao Lanh.
>>Plus de 180.000 visiteurs se rendent au monument en mémoire de Nguyên Sinh Sac
>>Binh Dinh : mise en chantier du site commémoratif de Nguyên Sinh Sac

Le site commémoratif de Nguyên Sinh Sac à Dông Thap (Sud).
Photo: VOV/CVN

Nguyên Sinh Sac est né en 1862 dans le village de Kim Liên, district de Nam Dàn, dans la province de Nghê An (Centre). Son père décède alors qu’il n’est âgé que de 3 ans. Sa mère meurt l’année suivante. Élève brillant, Nguyên Sinh Sac est adopté par le lettré Hoàng Xuân Duong dont il épouse l’une des filles, Hoàng Thi Loan, la future mère du Président. Après sa licence, Nguyên Sinh Sac  poursuit ses études et obtient un doctorat en lettres "Phó bảng", l’une des plus hautes distinctions académiques vietnamiennes. Il travaille ensuite pour la cour royale en qualité de mandarin. Après avoir quitté ce poste, il se retire à Hoà An, un village rattaché à la ville de Cao Lanh où il exercera jusqu’à sa mort comme médecin traditionnel. Il meurt le 26 novembre 1929. Sa tombe, entourée d’un parterre de fleurs et de bonsaïs entretenu par les habitants, a été reconstruite après l’indépendance du pays. Elle est dirigée vers  l’Est. Devant sa tombe, se trouve un bassin en forme d’étoile à cinq branches au milieu duquel a été érigée une tour en marbre blanc de 7 mètres de haut richement ornée de fleur de lotus. 

Tuyêt Nhi, la guide du site, explique: "Le site funéraire dédié à Nguyên Sinh Sac s’étend sur 9 hectares et comprend 5 zones distinctes: le tombeau, le musée retraçant sa vie, le temple, la maison sur pilotis portant le nom du Président Hô Chi Minh et le village de Hoà An. Son tombeau a été reconstruit entre août 1975 et  février 1977 sous les directives de l’architecte Dinh Khac Giao. La pierre tombale a été réalisée en granit de la  province septentrionale de Quang Ninh. Sa voûte a été édifiée en forme d’un pétale de lotus, la fleur emblématique de la province de Dông Thap. Les neuf têtes de dragon disposées sur la voûte sont  chargées de protéger le lieu et symbolisent  le delta du Mékong".

Photo: VOV/CVN

Trân Van Phuoc, un touriste originaire de Rach Gia, dans la province d’An Giang, exprime: "C’est la première fois que je viens ici. Je suis impressionné par l’architecture imposante du monument funéraire. J’admire l’engagement de Nguyên Sinh Sac  et ses contributions pour le pays".

Une fois dans le complexe, les touristes peuvent partir à la découverte de la maison sur pilotis de Hô Chi Minh et du village de Hoà An. Ils peuvent aussi prolonger leurs visites de quelques jours car désormais les villageois proposent des chambres d’hôte.

Une maison musée retraçant la vie et la carrière du Président Hô Chi Minh devrait bientôt voir le jour au sein du complexe. Ce lieu chargé d’histoire permet aussi de sensibiliser les jeunes générations aux traditions révolutionnaires vietnamiennes. 

Photo: VOV/CVN

Phan Thi Vu Quyên, directrice du monument dédié à Nguyên Sinh Sac, indique: "Les collectifs, les organes et les secteurs choisissent régulièrement notre site pour organiser des cérémonies d’admission au Parti communiste ou à l’Union de la Jeunesse communiste Hô Chi Minh. On y célèbre aussi les personnalités exemplaires du mouvement Étudier et suivre l’exemple moral du Président Hô Chi Minh. La province de Dông Thap a créé un fonds d’encouragement aux études portant le nom de Nguyên Sinh Sac. Chaque année, nous accueillons entre 400.000 et 500.000 visiteurs venant de tous les coins du pays et de l’étranger".

L’anniversaire de la mort de Nguyên Sinh Sac est devenu une fête de la province de Dông Thap. Elle a lieu pendant trois jours, du 25 au 27e jour du 10e mois lunaire.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Manmo, l’application pour se loger pas cher Les applications voyage permettent de faire des économies et de trouver des bons plans. Manmo, la nouvelle application développée par un jeune vietnamien, est plus spécifiquement réservée aux petits budgets et à ceux qui aiment partir à la dernière minute.