Le Royaume-Uni, un marché potentiel pour les fruits et légumes vietnamiens

Avec une valeur annuelle d'importation de fruits et légumes de plus de 8,4 milliards d'USD, le Royaume-Uni est un énorme marché potentiel pour ces produits en provenance du Vietnam.

>>Le Royaume-Uni a investi 3,9 milliards d’USD au Vietnam

>>Le litchi "thiêu" du Vietnam à la conquête des consommateurs britanniques

>>Promouvoir les relations Vietnam - Royaume-Uni

L'Accord de libre-échange Vietnam - Royaume-Uni (UKVFTA) a facilité l'accès de nombreux fruits et légumes vietnamiens dans ce marché européen.
Photo : VNA/CVN

Ces informations ont été publiées lors d'un webinaire sur la présentation de produits agricoles et de fruits vietnamiens sur le marché britannique, organisé par l’Office du commerce du Vietnam à Londres, avec la participation de compagnies d’import-export de produits agricoles des deux pays.

L'événement a permis aux exportateurs vietnamiens de présenter leurs produits aux acheteurs britanniques et de négocier des accords de coopération. Les produits vietnamiens présentés comprenaient des bananes, des fruits du dragon, des mangues, des avocats, des ananas, des goyaves, des litchis, des longanes, des jacquiers, des noix de coco, des noix de cajou, du poivre et du café, entre autres.

Selon le directeur du Département des marchés d'Europe et d'Amérique du ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce, Ta Hoàng Linh, depuis l'entrée en vigueur de l'Accord de libre-échange entre les deux pays (UKVFTA) en mai dernier, le commerce bilatéral a atteint 3,3 milliards d'USD au premier semestre de l'année, soit une hausse de 28% en un an. La valeur des exportations vietnamiennes vers le Royaume-Uni s'est élevée à près de 2,9 milliards d'USD, +29%, et ce malgré l'épidémie de COVID-19.

L'UKVFTA offre aux entreprises des deux parties des opportunités d'accéder aux marchés et de les développer, tout en favorisant les relations commerciales complètes, à long terme et stables.

Pour sa part, le conseiller commercial vietnamien à Londres, Nguyên Canh Cuong, a souligné que les entreprises exportatrices devraient profiter de cet accord pour accéder et étendre leur présence sur le marché britannique.

VNA/CVN

back to top