27/03/2020 10:56
Publié pour la première fois en 1933, le livre Gia-Long du romancier Marcel Gaultier, portant sur le roi fondateur de la dynastie des Nguyên, a été traduit en vietnamien et récemment présenté par la maison d’édition Thê gioi et la société Omega+.
>>Destination de ceux qui aiment collecter les connaissances

Livre +Vua Gia Long+ (Le roi Gia Long) est la traduction en vietnamien de l'ouvrage +Gia-Long+, rédigé par Marcel Gaultier.
Photo : OMG+/CVN
À l’occasion du 200e anniversaire du décès du roi Gia Long (1762-1820), la maison d’édition Thê gioi (Le monde), en coopération avec la société Omega+, spécialisée dans la publication de livres, présente l'ouvrage Vua Gia Long (Le roi Gia Long), rédigé par le romancier Marcel Gaultier (1900-1960).

À savoir que cette nouvelle version, en vietnamien, est issue du livre Gia-Long, publié pour la première fois en 1933 à Saigon (l’actuelle Hô Chi Minh-Ville).

Marcel Gaultier travaillait comme écrivain et rédacteur. Il a écrit une dizaine d’œuvres, dont trois romans. Le reste sont des mémoires et des documents  historiques sur trois rois de la dynastie des Nguyên : Gia Long, Minh Mang (1791-1841) et Hàm Nghi (1871-1944).

Le livre sur Gia Long fut préfacé par Pierre Pasquier, gouverneur général de l’Indochine de 1928 à 1934.

Vua Gia Long comprend quatre chapitres. Le premier sur l’histoire en général du pays et les relations avec la Chine, le Cambodge, des missionnaires européens, et des conflits à l’intérieur du pays. Nguyên Anh, qui devint plus tard le roi Gia Long, apparaît au 2e chapitre. Il devint l’héritier de la Cochinchine (Dàng Trong) quand il avait 17 ans et roi du pays en 1802. Le livre donne également des informations sur des événements historiques au Vietnam et d’autres pays aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.

Marcel Gaultier a rédigé Gia-Long quand il avait 32 ans, dix ans après son installation au Vietnam. Cet ouvrage lui rapporta le prix d'histoire et de sociologie Thérouanne, décerné par l’Académie française. Il rédigea deux autres documents très originaux sur le roi Hàm Nghi, l’un intitulé Le roi proscrit, en 1940, et l’autre, L’étrange aventure de Hàm Nghi, en 1959. 

Mai Quynh/CVN 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Hôi An parmi les trois meilleures villes du monde en 2020 La ville de Hôi An, province centrale de Quang Nam, a été nommée dans la liste des 10 meilleures villes 2020 par le magazine américain de tourisme Travel and Leisure.