03/12/2021 09:15
Le président de la République, Nguyên Xuân Phuc, a rencontré jeudi 2 décembre les dirigeants des géants économiques russes ayant des liens commerciaux au Vietnam, comme le Fonds russe d'investissement direct, Gazprom, Novatek, Sistema et Miratorg.
>>Vietjet lancera des vols directs vers la Russie l'année prochaine
>>Le Vietnam renforce la coopération avec les Partis politiques russes
>>Le Vietnam et la Russie promeuvent la coopération dans l’éducation
>>Le Vietnam n’oublie jamais l'aide de la Russie

Le président vietnamien Nguyên Xuân Phuc (droite) et le directeur exécutif du Fonds d'investissement direct russe Kirill Dmitriev, le 2 novembre en Russie.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN


Lors des rencontres, le président vietnamien Nguyên Xuân Phuc a salué la force des entreprises et des investisseurs russes. Il a déclaré que le Vietnam, avec l'un des taux de croissance économique les plus élevés et la plus grande quantité d'investissements étrangers attirés dans la région, a toujours créé des conditions favorables pour les investisseurs étrangers, dont ceux de Russie.

Il a souhaité que les entreprises russes élargissent leurs investissements et leur coopération avec le Vietnam afin d'exploiter le potentiel et la force des deux pays et de répondre à leurs besoins, contribuant ainsi à promouvoir le partenariat stratégique bilatéral.

Lors de la rencontre avec le directeur exécutif du Fonds d'investissement direct russe Kirill Dmitriev, le président Nguyên Xuân Phuc a apprécié la contribution du fonds à la recherche et à la production réussies de Spoutnik V et Sputnik Light, les premiers vaccins anti-COVID-19 au monde.

Le président vietnamien Nguyên Xuân Phuc (droite) et le président du groupe Novatek, Leonid Mikhelson, le 2 novembre en Russie.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Il s'est félicité de la coopération entre le fonds et les partenaires vietnamiens dans le transfert de technologie de production pour le vaccin et le médicament anti-COVID-19, et a demandé au Fonds d'aider le Vietnam à accéder au vaccin et au médicament de traitement de la Russie.

Recevant le président du groupe Sistema, Vladimir Yevtushenkov, le président vietnamien a demandé au groupe de travailler avec le Vietnam dans les domaines de l'agriculture et de la foresterie, domaines dans lesquels les deux pays ont un potentiel.

Le président vietnamien Nguyên Xuân Phuc (droite) et la vice-présidente du comité de gestion de Gazprom, Elena Burmistrova, le 2 novembre en Russie.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Lors de la rencontre avec la vice-présidente du comité de gestion de Gazprom Elena Burmistrova, et le président du groupe Novatek, Leonid Mikhelson, le président vietnamien a affirmé que le pétrole, le gaz et l'énergie font partie des piliers du partenariat stratégique intégral Vietnam - Russie. Il s'est engagé à créer des conditions favorables pour que Gazprom et Novatek élargissent ses investissements au Vietnam à de nouveaux domaines répondant au potentiel et aux besoins des deux parties, tels que l'énergie alimentée au gaz et le carburant pour le transport.

Le président vietnamien Nguyên Xuân Phuc (droite) et le président de Miratorg, Victor Linnik, le 2 novembre en Russie.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Lors de la rencontre avec le président de Miratorg, Victor Linnik, le chef de l'État vietnamien a salué la coopération agricole entre le Vietnam et la Russie et la proposition du groupe sur l'élargissement du partenariat bilatéral dans l'agriculture.

Les dirigeants des entreprises russes ont souligné le potentiel du marché vietnamien pour l'investissement et la coopération. Ils ont affirmé que leurs entreprises continueraient à s'associer à des partenaires vietnamiens pour mettre en œuvre des projets et des accords signés tout en envisageant la perspective d'étendre leurs opérations au Vietnam.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Buôn Ma Thuôt, une ville écologique, moderne et riche en identité culturelle  Après la guerre, Buôn Ma Thuôt était un véritable champ de ruines. Mais en quelques décennies, la ville a réussi à renaître de ses cendres et développer son urbanisation. La verdure qui est omniprésente sur place apporte une véritable plus-value au bien-être des habitants.