21/09/2018 00:20
La pagode Dai Bi vient d’être inaugurée le 19 septembre à Simontornya, à environ 140 km au sud de la capitale hongroise Budapest.
>>Prière pour les héros de la Patrie dans une pagode vietnamienne à Berlin
>>Les pagodes incontournables du Vietnam

Cérémonie d’inauguration de la pagode Dai Bi en Hongrie.
Photo : HDTV/CVN

Une délégation du Front de la Patrie du Vietnam (FPV), dirigée par son vice-président et secrétaire général Hâu A Lênh, a assisté à la cérémonie d’inauguration.

Cet événement a vu la présence de la mairesse de la ville de Simontornya, Csoszne Kazc Edit, du conseiller et chef du comité des activités communautaires de l’ambassade du Vietnam en Hongrie, Nguyên Duc Duong, de représentants de la section des fidèles bouddhistes à l’étranger- Église bouddhique du Vietnam (EBV) ainsi que de nombreux fidèles bouddhistes vietnamiens et hongrois.

Dai Bi a été achevée après trois ans de construction et est devenue la première  pagode vietnamienne reconnue par le gouvernement hongrois. Ce lieu devient un lieu de pratique d'activités religieuses des Vietnamiens en Hongrie.

S’exprimant à l’inauguration de la pagode, le vice-président et aussi secrétaire général du Comité central du FPV, Hâu A Lênh, s'est réjoui de la solidarité et du développement de la communauté des Vietnamiens en Hongrie et s'est déclaré convaincu que Dai Bi serait un lieu  de valorisation de l’identité culturelle vietnamienne.

Il a transmis les salutations du président du Comité central du FPV, Trân Thanh Mân, à la communauté des plus de 5.000 Vietnamiens en Hongrie, leur souhaitant de mener une belle vie, de respecter les lois du pays de résidence et de s'orienter vers le pays natal.

Pour sa part, la mairesse de la ville de Simontornya, Csoszne Kazc Edit, a affirmé sa volonté de continuer de favoriser la communauté des Vietnamiens dans son pays pour préserver ses traditions culturelles orientales en Europe.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.