13/03/2021 18:05
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé à la région du delta du Mékong d’étudier l'"économie fluviale" lors de la 3e conférence sur le développement résilient au changement climatique et durable du delta du Mékong organisée samedi 13 mars dans la ville de Cân Tho.
>>Gestion équitable et durable des rivières
>>Développer le delta du Mékong en s’adaptant au changement climatique

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) lors de la 3e conférence sur le développement résilient au changement climatique et durable du delta du Mékong, le 13 mars dans la ville de Cân Tho.

Photo : Thông Nhât/VNA/CVN


La stratégie de développement du delta du Mékong devrait tirer parti des avantages et des rôles des rivières pour développer l’économie basée sur l’agriculture, la riziculture, l’arboriculture et l’aquaculture, et perfectionner le système de transport complet et les services logistiques, a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

La conférence a examiné trois ans de mise en œuvre de la Résolution N°120/NQ-CP du gouvernement en date du 17 novembre 2017 sur le développement résilient au changement climatique et durable du delta du Mékong, qui définit une vision à l’horizon 2100 et des objectifs jusqu’en 2050.

Affirmant la position stratégique du delta du Mékong, le chef du gouvernement a indiqué que la région contribue à hauteur de 50% de la production de riz, 95% du volume de riz destiné à l’exportation, 65% de la production aquacole, 70% de la production de fruits du pays.

Nguyên Xuân Phuc a souligné une nouvelle approche stratégique comportant huit contenus pour le développement du delta du Mékong : l’investissement dans les infrastructures de transport, le développement de l’éducation, la promotion des avantages et du rôle des rivières, la connectivité, la création d’un environnement des affaires et des conditions de vie favorables, l’attraction des talents, la mise en place d’un meilleur réseau de protection sociale et la promotion de l’égalité des sexes.

Des changements vigoureux
 
L'érosion marine et fluviale menace gravement le delta du Mékong. 
Photo : VNA/CVN

Plus de trois ans après le déploiement de la résolution, le delta du Mékong a connu des changements vigoureux, notamment une croissance du produit intérieur brut d’environ 7,3% en 2018 et 2019, a fait savoir le ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Trân Hông Hà.

Le ministre a cependant mis en garde contre les impacts imprévisibles de l’évolution rapide et complexe du changement climatiques et des catastrophes naturelles ainsi que de l’exploitation irrationnelle des ressources en eau en amont du Mékong pour le "grenier à riz" du Vietnam.

Carolyn Turk, directrice nationale de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, a salué le la résolution N°120/NQ-CP du gouvernement et l'a considéré comme un véritable jalon révolutionnaire marquant un départ de l’approche de défense climatique passive pour s’orienter vers un paradigme de "vivre proactivement avec la nature".

La résolution a reconnu que les impacts du changement climatique. L’élévation du niveau de la mer, une plus grande variabilité météorologique et la salinisation sont devenus la nouvelle norme du delta. Cette résolution a fourni une base faisant autorité pour transformer le développement de la région - d’une perspective de petite entreprise familiale et provinciale à une perspective interprovinciale, à celle à l’échelle du delta et transfrontière ; d’une perspective sectorielle à court terme à une approche à long terme, multisectorielle et intégrée.

La directrice nationale de la BM au Vietnam a affirmé que la Banque mondiale est prête à mobiliser davantage de connaissances et de ressources financières pour mettre en œuvre la vision et les objectifs de la Résolution N°120/NQ-CP. 

Concluant la conférence, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé aux ministères, secteurs et localités du delta du Mékong de créer un environnement des affaires le plus propice aux entreprises, de promouvoir le développement harmonieux des marchés clés, d’accélérer la transformation foncière adaptée aux besoins et objectifs d’utilisation des terrains face aux aléas de la nature.

Le chef du gouvernement a également appelé à construire des écosystèmes de production, à faciliter la circulation des marchandises, à créer des chaînes de connexion et des modèles de développement selon les groupes et secteurs, à investir davantage dans la science et la technologie, à développer le marché des capitaux.

Il a enfin invité les localités de la région à introduire les dépenses d’adaptation au changement climatique dans leur budget annuel, à renforcer leurs liens avec Hô Chi Minh-Ville, à développer les zones urbaines et à mettre à profit la coopération internationale et les aides internationales au service de la croissance de la région. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Quang Nam pourrait devenir la première localité du pays à appliquer le passeport vaccinal La province de Quang Nam au Centre a adressé au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme une note officielle demandant la permission d’appliquer le passeport vaccinal. C’est ce qu’a fait savoir dimanche 18 avril Lê Tri Thanh, président du Comité populaire provincial. Si la demande est ratifiée, Quang Nam deviendra la première localité du pays à appliquer à titre expérimental le passeport vaccinal.