Le Premier ministre clarifie l'abandon d'emploi des fonctionnaires

Dans la dépêche officielle 992/TTg-KTTH, le Premier ministre Pham Minh Chinh a clarifié la situation des cadres, fonctionnaires et ouvriers qui ont démissionné de leur emploi au cours des trois dernières années, en particulier dans les secteurs de la santé et de l'éducation.

>> Le Vietnam et la France promeuvent la coopération dans la formation des fonctionnaires

>> Les revenus des employés publics doivent rétribuer justement leur travail

Le Premier ministre Pham Minh Chinh.

Concernant la question à cet égard du député Nguyên Tao de la province de Lâm Dông lors de la quatrième session de la XVe Assemblée nationale, le chef du gouvernement a déclaré que le phénomène est dû à de nombreuses raisons objectives et subjectives, notamment le système salarial pour le secteur public qui peine encore à répondre aux besoins des fonctionnaires.

Le gouvernement et le Premier ministre ont dirigé les ministères, secteur et localités de suivre de près la situation et de mettre en œuvre des solutions synchrones en vue de résoudre progressivement le problème, notamment l'amélioration des mécanismes et des politiques en faveur desdites personnes et la réforme de la politique salariale d'après à la feuille de route.

Les agences concernées doivent définir clairement les responsabilités des chefs dans la gestion, l'utilisation, la formation et la rémunération des cadres, des fonctionnaires et des agents publics, ainsi que la construction d'un environnement de travail équitable, démocratique, convivial, solidaire, professionnel, moderne et conditionné afin que les employés démontrent leur capacité, entre autres.

Concernant la mise en œuvre de la réforme de la politique salariale, de 2020 à ce jour, en raison de l'impact de nombreux facteurs, notamment la pandémie de COVID-19, la préparation des conditions de déploiement de ce plan doit être revue et calculée avec prudence et avoir une feuille de route adéquate, afin d'assurer avec fermeté l'objectif de stabilisation de la macroéconomie, de maîtrise de l'inflation et d'amélioration du niveau de vie des salariés du secteur public.

Lors du sixième Plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam du 13e mandat, ils ont rendu compte du projet d'ajustement du salaire minimum pour ces personnes et celles des forces armées en 2023 de 1,49 milliard de dôngs (environ 60 USD) par mois à 1,8 million de dôngs (72 USD), soit une augmentation de 20,8 %.

De même, ils chercheront à ajuster les pensions et les allocations de bien- être social et les allocations préférentielles aux personnes ayant rendu des services méritoires à la Révolution, conformément à l'augmentation du niveau du salaire de base.

Le gouvernement a complété le dossier pour présenter à l'Assemblée nationale l'ajustement du salaire de base, de la retraite, de l'allocation de bien-être social, de l'allocation préférentielle pour les personnes ayant rendu des services méritoires à la Révolution.

VNA/CVN

back to top