17/03/2018 10:40
Perché à 1.000-1.600 m d’altitude, le plateau calcaire de Dông Van, d’une superficie de 2.356 km², est le plus vaste du Vietnam. Ce "chef-d’œuvre" de la nature, situé à l’extrême Nord du pays, comprend quatre districts - Quan Ba, Yên Minh, Dông Van et Mèo Vac - de la province de Hà Giang (Nord).
>>Plan directeur de développement du tourisme au plateau calcaire de Dông Van
>>Le déclin des orfèvres aux mains d’argent à Hà Giang

Le plateau calcaire de Dông Van a été reconnu en 2010 membre du Réseau mondial des géoparcs (Global Geoparks Network - GGN) par l’UNESCO. C’est le premier parc géologique du Vietnam et le deuxième d’Asie du Sud-Est à faire partie du GGN. Le plateau est essentiellement peuplé par les minorités ethniques Tày et H’mông, qui pratiquent avec beaucoup de peine la culture du maïs sur les pentes rocheuses et escarpées. Avec ses paysages sauvages et les valeurs culturelles traditionnelles des ethnies minoritaires, le plateau de Dông Van se mue peu à peu en une destination touristique des plus attrayantes pour les voyageurs du monde entier.


Texte : Thúy Hà/CVN
Photos : VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Têt : branle-bas de combat au village de fleurs de Sa Déc À l’approche du Têt traditionnel, le village des fleurs de Sa Déc, province de Dông Thap (Sud), entre dans une période très affairée. Les quelque 2.000 foyers producteurs mettent les bouchées doubles pour répondre aux nombreuses commandes.