18/05/2021 22:37
Une réunion en ligne entre le Parti communiste du Vietnam (PCV) et le Parti du peuple cambodgien (PPC) pour discuter des résultats du XIIIe Congrès national du PCV et des relations de coopération bilatérale a eu lieu 18 mai.
>>Le président de l’Assemblée nationale reçoit l’ambassadeur du Cambodge
>>Vietnam - Cambodge : entretien entre les ministres de la Défense
>>Vietnam et Cambodge promeuvent leurs relations commerciales
>>Le Vietnam est prêt à aider le Cambodge dans sa lutte contre le COVID-19


Réunion en ligne entre le Parti communiste du Vietnam (PCV) et le Parti du peuple cambodgien pour discuter des résultats du XIIICongrès national du PCV.
Photo : VNA/CVN


La réunion en ligne entre le Parti communiste du Vietnam (PCV) et le Parti du peuple cambodgien (PPC)  était co-présidé par Lê Hoài Trung, président de la Commission centrale des relations extérieures et Prak Sokhon, président de la Commission des relations extérieures du Comité central du PPC, vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Cambodge.

Lê Hoài Trung a annoncé un aperçu des résultats du XIIIe Congrès national du PCV, les contenus principaux des documents du congrès concernant les domaines socio-économique, de l’édification du Parti et du système politique, des lignes directrices et de la politique étrangère du Vietnam et les objectifs, orientations et tâches dans l’avenir. Le XIIIe congrès du PCV a défini les objectifs de développement du pays à l'horizon 2025, 2030 et une vision à 2045.

En ce qui concerne la politique étrangère, Lê Hoài Trung a affirmé que le Vietnam continuait de mettre en œuvre de manière cohérente la politique étrangère d'indépendance, d'autonome, de multilatéralisation et de diversification des relations extérieures ; de s'intégrer de manière proactive et active dans le monde; maintenir un environnement de paix et de stabilité, améliorer constamment la position et le prestige internationaux du Vietnam. Il a aussi affirmé que le Parti et l'État du Vietnam attachaient toujours une grande importance et accordaient la priorité absolue aux relations de bon voisinage, à l'amitié traditionnelle, à la coopération intégrale et durable à long terme entre le Vietnam et le Cambodge.

Prak Sokhon s’est déclaré convaincu que, sous la direction du PCV, le peuple vietnamien continuerait à mettre en oeuvre de nombreuses réalisations nouvelles et plus importantes dans le processus de renouveau, de construction et de défense de la Patrie, et à réaliser avec succès la Résolution du XIIIe Congrès du PCV, visant à édifier un Vietnam fort et prospère au milieu du XXIe siècle.

Le dirigeant cambodgien a remercié la grande et précieuse aide que le Vietnam avait apportée au Cambodge dans le passé ainsi que dans le contexte actuel où le pays est confronté à une épidémie de COVID-19 très grave.

Lê Hoài Trung et des représentants de la partie vietnamienne ont répondu aux questions des délégués cambodgiens sur l’édification du socialisme, le développement d'une économie de marché à orientation socialiste et le travail idéologique du PCV, et notamment le contenu de l'article du secrétaire général du PCV Nguyên Phu Trong sur un certain nombre de questions théoriques et pratiques concernant le socialisme et le chemin vers le socialisme.

Lê Hoài Trung et Prak Sokhon ont affirmé continuer à promouvoir les relations entre les deux Partis et les deux pays dans divers domaines et dans la prévention et le contrôle de l'épidémie de COVID-19 ; affirmant une coordination étroite et une mise en œuvre efficace des accords conclus entre les deux pays. Ils ont souligné qu’en toutes circonstances, les deux parties feraient également de leur mieux pour consolider et approfondir les relations bilatérales.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.