24/12/2021 17:24
Membre actif et responsable de la communauté internationale, le Vietnam promeut le multilatéralisme pour participer davantage aux efforts communs du monde.
>>Le Vietnam met l'accent sur les efforts internationaux pour un cyberespace ouvert et pacifique
>>Le Vietnam soutient le rôle de l’ONU dans la résolution de l'instabilité en Afrique centrale
>>Le Vietnam appelle les parties au Yémen à reprendre les pourparlers

En 2021, le monde est encore confronté à la pandémie de COVID-19 et aux défis sécuritaires traditionnels et non traditionnels. Membre actif et responsable de la communauté internationale, le Vietnam promeut le multilatéralisme pour participer davantage aux efforts communs.

L’ancien vice-ministre des Affaires étrangères Pham Quang Vinh.
Photo : MAE/CVN

Un engagement fort…

2021 a été une année faste pour la diplomatie vietnamienne. Statuant au Conseil de sécurité des Nations unies depuis 2020 en tant que membre non permanent, le Vietnam siège également en 2021 à la Commission du droit international des Nations unies (mandat 2023-2027); au Conseil exécutif de l'UNESCO (mandat 2021-2025) et au Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Ces mandats prestigieux confèrent au Vietnam une position et un rôle accrus sur la scène internationale, a affirmé l’ancien vice-ministre des Affaires étrangères Pham Quang Vinh. «Nous avons progressé pas à pas grâce à une implication soutenue, active et responsable dans les affaires internationales. Nous défendons le multilatéralisme et nous nous engageons à aider à faire face aux enjeux régionaux et mondiaux malgré les impacts de l’épidémie de COVID-19», indique-t-il.  

2021 est la deuxième année de la mandature du Vietnam en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité. Tout au long de cette période et pendant sa  présidence (avril 2021), le Vietnam a pris de nombreuses initiatives visant à résoudre les conflits, à maintenir la paix et à protéger les civils dans les conflits armés. La résolution 2573 portant sur la protection des infrastructures essentielles dans les conflits armés a été adoptée par tous les États membres du Conseil de sécurité de l'ONU. Elle fait partie du 1% de résolutions du Conseil de sécurité adoptées à l’unanimité des pays membres.

Le Vietnam œuvre également pour une coordination plus efficace entre l'ASEAN et les Nations Unies. Le pays s’est appliqué à trouver des solutions aux problèmes de la région et notamment à la situation au Myanmar. En appelant les dirigeants aséaniens à adopter la Déclaration de consensus en cinq points, le Vietnam a réaffirmé le rôle central de l'ASEAN dans la résolution des instabilités régionales. L'ambassadeur palestinien au Vietnam, Saadi Salami, a salué l’engagement de Hanoï dans la résolution des problèmes communs. "Le Vietnam joue un rôle de plus en plus important sur la scène internationale en adoptant une position positive et constructive vis-à-vis des questions régionales et internationales. Une telle position aidera les parties à trouver une solution à leur conflit dans un esprit de réciprocité et de bénéfice mutuel", déclare-t-il.
 
… et efficace

En 2021, pour la troisième année consécutive, le Vietnam a participé aux opérations de maintien de la paix des Nations unies en déployant un hôpital de campagne au Soudan du Sud. Photo : HNO/CVN

En 2021, pour la troisième année consécutive, le Vietnam a participé aux opérations de maintien de la paix des Nations unies en déployant un hôpital de campagne au Soudan du Sud. Hanoï a affirmé son engagement au mécanisme COVAX pour un accès équitable aux vaccins en faisant un don de 500.000 dollars. Le Vietnam a soigné et pris en charge un agent des Nations Unies infecté au SARS-CoV-2 dans le cadre du mécanisme MEDEVAC (Services d'évacuation médicale d'urgence des Nations unies). Il a également dépêché au Laos des médecins pour aider le pays à lutter contre l’épidémie de COVID-19 et fait don d’équipements médicaux à bien d'autres pays...

Face au défi du changement climatique qui menace la vie et les moyens de subsistance de milliards de personnes dans le monde, le Vietnam s’est engagé, lors de la 26e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), à ramener à zéro ses émissions nettes de carbone d'ici à 2050.

Caitlin Wiesen, représentante résidente du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, a salué l’engagement et la responsabilité du Vietnam. "Le Vietnam s’engage dans la lutte contre le dérèglement climatique et participe aux efforts internationaux malgré les nombreux défis auxquels il est confronté. Le pays promeut le multilatéralisme et œuvre pour une croissance inclusive et durable dans la région et dans le monde", indique-t-elle. Porté par une diplomatie multilatérale renforcée, le Vietnam souhaite contribuer davantage à la paix et au développement du monde.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Rendez-vous au Centre de la quintessence du village artisanal vietnamien

SEA Games 31 : les visiteurs étrangers impressionnés À l’occasion des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), le Vietnam a accueilli un grand nombre de sportifs, d’entraîneurs, d’officiels et d’amoureux du sport, venus de tous les pays de la région.