Le ministre des AE du Vietnam poursuit ses activités lors de l'AMM 55 et des conférences connexes

Dans le cadre de la 55e réunion des ministres des Affaires étrangères (AE) de l'ASEAN (AMM-55), le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son, participé aux réunions entre l'ASEAN et les États-Unis, l'Inde, l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l'Union européenne (UE) et la Russie.

>>AMM-55 : les partenaires soutiennent le rôle central de l'ASEAN

>>AMM-55 : le ministre Bùi Thanh Son rencontre des représentants de plusieurs pays

>>Les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN se réunissent au Cambodge

Des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN et le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.
Photo : VNA/CVN

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son, a poursuivi ses activités dans le cadre de la 55e réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN (AMM-55) et des conférences connexes et participé aux réunions entre l'ASEAN et les États-Unis, l'Inde, l'Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, l'Union européenne (UE) et la Russie.

Bùi Thanh Son et ses homologues de l'ASEAN ont évalué de la coopération et convenu des orientations futures et échangé les points de vue sur la situation régionale et internationale.

Les pays ont proposé de nombreuses mesures telles que les échanges commerciaux, la connectivité interrégionale, la réduction de l'écart, l'innovation, la transformation numérique, l'énergie, la réponse au changement climatique, le développement vert et durable, etc. Les pays ont mentionné des mesures qui ont été et sont mises en œuvre telles que la coopération en matière de santé, de sécurité maritime, de lutte contre le terrorisme, de criminalité transnationale et de cybersécurité.

Partageant des questions régionales et internationales, les pays ont exprimé leur inquiétude face à la situation compliquée. Le ministre Bùi Thanh Son et ses homologues de l'ASEAN ont affirmé leur position constante sur les questions de la Mer Orientale, du Myanmar, de l'Ukraine, de la péninsule coréenne, des tensions entre de grands pays... L'ASEAN a réaffirmé sa position et appelé toutes les parties à respecter le droit international, la Charte des Nations Unies, la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS 1982) et le Traité d'amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC). L'ASEAN a également partagé avec ses partenaires ses activités pour mettre en œuvre le consensus en 5 points sur le Myanmar, les progrès de l'élaboration d'un Code de conduite en Mer Orientale (COC), vers la transformation de cette zone maritime en une mer de paix et de stabilité.

Le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bùi Thanh Son (gauche),  rencontre le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères de la Chine Wang Yi.
Photo : VNA/CVN

A cette occasion, Bùi Thanh Son a rencontré le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères de la Chine Wang Yi. Les deux ministres ont affirmé l'importance de consolider l'amitié traditionnelle et la coopération intégrale entre le Vietnam et la Chine. Ils ont convenu de renforcer la coopération multiforme et la confiance politique.

Lors de sa rencontre avec le ministre indien des Affaires étrangères Jaishanka, le ministre Bùi Thanh Son a proposé de promouvoir la coopération dans la sous-région du Mékong. Les deux parties ont convenu de donner la priorité à la gestion durable des ressources en eau, de réponse au changement climatique et de coopération Mékong - Gange.

Rencontrant le haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la sécurité Josep Borrell, Bùi Thanh Son a espéré que l'UE et ses membres ratifieraient bientôt l'accord de protection des investissements UE-Vietnam (EVIPA) et établiraient le partenariat de transformation énergétique égale avec le Vietnam.

Le ministre Bùi Thanh Son et son homologue bangladais A.K Abdul Momentn ont convenu de s'efforcer de porter le commerce bilatéral à 2 milliards de dollars dans le futur et de renforcer la coopération dans les domaines de l'agriculture, du tourisme, de la culture, de l'éducation et des échanges entre les peuples.

Lors de sa rencontre avec le ministre pakistanais des Affaires étrangères Bilawai Bhutto Zardari, le ministre vietnamien a suggéré que le Pakistan envisageait de lever les restrictions à l'importation de produits aquatiques et les téléphones portables en provenance du Vietnam.

Toujours à cette occasion, les ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN ont publié une Déclaration sur les évolutions dans le détroit de Taïwan, exprimant leur inquiétude quant au risque d'instabilité, aux conséquences graves et imprévisibles pour la région. La déclaration a appelé à une retenue maximale, au respect des principes de la Charte des Nations Unies et du TAC.


VNA/CVN