30/11/2018 18:07
Le ministère des Affaires étrangères a organisé vendredi après-midi 30 septembre à Hanoï une conférence intitulée "ASEAN après 50 ans et le Vietnam".
>>Le Vietnam participe à la 25e conférence des ministres du Travail de l’ASEAN
>>Nguyên Xuân Phuc termine ses activités au 33e Sommet de l’ASEAN

Photo de famille des participants de la conférence, le 30 novembre à Hanoï.
Photo: Lâm Khánh/VNA/CVN

Dans son discours d’ouverture, le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Dung, chef des hauts officiels vietnamiens chargés des affaires liées à l’ASEAN (SOM ASEAN Vietnam), a indiqué que cette conférence était une préparation du Vietnam avant d’assumer la présidence tournante du bloc régional en 2020, année où le pays célébrerait également le 25e anniversaire de son adhésion à l’ASEAN.

"Les points abordés lors de la conférence serviront de bases pour la définition du thème et des priorités de l’ASEAN en 2020", a déclaré Nguyên Quôc Dung. Le vice-ministre a demandé aux participants de discuter des opportunités et des défis que l’ASEAN rencontrera, notamment d’ici 2025. Il a également appelé les délégués à rechercher la façon dont le Vietnam pourra contribuer au mieux au développement de l’ASEAN.

S’agissant des opportunités, contributions et défis de l'ASEAN dans le contexte de nouvelles évolutions de la région et du monde, le docteur Hoang Anh Tuan, secrétaire général adjoint de l'ASEAN chargé de la Communauté politique-sécurité a tenu en haute estime l’autonomie et les réalisations obtenues par l’ASEAN au cours de ces 50 années dernières.

Il a estimé que ces réalisations avaient affirmé la coordination et la coopération efficaces entre les pays membres de l'ASEAN, en créant un environnement pacifique, stable et fiable entre ces derniers avec un système économique et politique multifonctionnel.

Position solide sur la scène internationale

La création de mécanismes de l’ASEAN a consolidé de plus en plus le rôle central de l'ASEAN dans la région Asie-Pacifique. L’ASEAN a renforcé le processus d’édification de la communauté et s’est affirmée sa position solide sur la scène internationale.

Les participants ont unanimement estimé que la mise en place de la Communauté de l'ASEAN permettrait aux pays membres de s'intégrer plus rapidement au processus de développement régional, et aiderait ce bloc régional à jouer un rôle de leadership plus fort au service des intérêts des peuples, parallèlement à réaliser la vision inclusive centrée sur l’homme.

À l’heure actuelle, l’ASEAN joue un rôle central dans la structure régionale. Dans les 50 années à venir, elle aura tant les opportunités que les défis, tels que la recherche des solutions visant à conserver son rôle central, les impacts des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine...

Pour régler ces risques, selon Hoang Anh Tuân, l’ASEAN devrait se concentrer sur un point de vue unifié face aux problèmes régionaux et mondiaux, et renforcer son autonomie.

À propos des contributions du Vietnam à la communauté de l’ASEAN, Mme l’ambassadeur Nguyên Nguyêt Nga, vice-présidente du Comité national sur la coopération économique de Pacifique a souligné que le Vietnam devait affirmer son rôle au sein de l’ASEAN qui constituait la force politique pour former la nouvelle structure en Asie-Pacifique. Elle a aussi insisté sur la nécessité de relier la coopération économique et le développement aux technologies numériques. C’est la priorité dans l’agenda de l’ASEAN dans le futur.

La diplomate a cité les défis dans l’économie numérique comme l’instabilité croissante, le renforcement du protectionnisme, la tension commerciale, la compétitivité acharnée…

Lors de la conférence, les participants ont discuté des mesures pour rehausser le rôle central de l’ASEAN, de la réalisation avec succès de la Vision de l’ASEAN d’ici 2025, de la position de l’ASEAN dans la stratégie des relations extérieures multilatérales du Vietnam.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.