16/06/2021 23:43
Au Vietnam, le commerce de détail traditionnel, y compris les épiceries et les marchés traditionnels, représente 74% des parts de marché et croît de 1% par an. Pendant ce temps, le commerce de détail moderne représente 26% des parts de marché, avec une augmentation de 12% par an.

>>La vente au détail de produits essentiels prend la vague d’investissement
>>Commerce de détail : cinq tendances à surveiller en 2021
 

Le marché de détail au Vietnam voit la participation de nombreux investisseurs étrangers.


Matthew Powell, directeur de Savills Hanoï, a déclaré : "Les investisseurs étrangers sont confrontés à certains défis lorsqu'ils investissent sur le marché de détail vietnamien. Au Vietnam, le commerce de détail traditionnel joue toujours un rôle prépondérant. Selon les statistiques de Nielsen, le commerce de détail traditionnel, y compris les épiceries et les marchés traditionnels, représente toujours 74% des parts de marché et croît de 1% par an. Pendant ce temps, le commerce de détail moderne représente 26% des parts de marché, avec une augmentation de 12% par an".

Selon Matthew Powell, bien que le marché de détail au Vietnam voit la participation de nombreux investisseurs étrangers, les entreprises détenant le marché sont encore principalement des marques nationales telles que Vingroup, Masan et MWG. En raison de l'incapacité de les concurrencer, certains détaillants étrangers ont dû quitter le marché. Pendant ce temps, les entreprises nationales ont saisi avec succès les opportunités de fusions-acquisitions pour augmenter leur échelle ainsi que pour étendre leurs parts de marché.

Cependant, le Vietnam conserve encore des avantages en termes d'environnement d'investissement tels que  stabilité politique et les politiques de gestion des capitaux, qui s’ajoutent à l'attractivité des investissements étrangers. Bien que l'investissement immobilier soit temporairement confronté à des obstacles juridiques, le Premier ministre encourage l'actionnariat des entreprises publiques et crée davantage d'opportunités pour les investisseurs étrangers de participer aux enchères de fonds fonciers.

Évaluant les solutions pour les détaillants internationaux, Matthew Powell a déclaré : "Les détaillants sont souvent considérés comme des entreprises qui offrent commodité et bon rapport qualité-prix. Par conséquent, une gestion stricte des ressources et le maintien des marges bénéficiaires aideront les commerces de détail à mieux réussir sur le marché vietnamien. Les facteurs qui peuvent aider les entreprises à tirer le meilleur parti des opportunités sur le marché de la vente au détail comprennent : les relations et l'échelle, les engagements de valeur convaincants, la construction d'un modèle commercial solide, l'image de marque, la compréhension du marché de la vente au détail, l'innovation et le développement constants sur une plate-forme multicanal".

Autre point notable, les accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux entre le Vietnam et ses partenaires soutiendront la reprise et la croissance du marché de détail.

Le Vietnam est l'une des économies numériques à la croissance la plus rapide de la région, ce qui a incité les entreprises mondiales à investir davantage sur le marché national du commerce électronique. Selon les données du ministère de l'Industrie et du Commerce, 53% de la population participe aux achats en ligne. Le marché du commerce électronique au Vietnam a connu en 2020 une croissance de 18%, atteignant 11,8 milliards d'USD.

Selon le plan directeur national de développement du commerce électronique pour la période 2021-2025, d'ici 2025, 55% de la population participera aux achats en ligne, avec une valeur moyenne d’achats en ligne de biens et services atteignant 600 USD/personne/an. Les ventes de commerce électronique B2C ont augmenté de 25%, atteignant 35 milliards d'USD, représentant 10% du total des ventes au détail de biens et services de consommation à l'échelle nationale. Il est prévu d'ici 2025 que 55% de la population de Hano
ï achètera   sur des plateformes de commerce électronique, avec une croissance des revenus de 20%/an.

Texte et photo : Minh Thu/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.