29/07/2018 08:03
Grâce aux mains habiles et à la riche imagination des femmes H’mông, de simples étoffes de lin deviennent de magnifiques costumes multicolores.
>>Préserver le tissage de brocatelle de Tà Lài
>>Lancer de "Pao", un jeu traditionnel des H’mông
>>Médecine et pharmacopée H’mông

La production de ces habits requiert plusieurs phases de tissage et de teinture plutôt complexes.

Les femmes doivent donc être formées très tôt à ce savoir-faire exigeant et peu échappent à cette obligation. En effet, la finesse du travail et l’assiduité des femmes près du métier à tisser constituent un critère permettant d’apprécier les talents et la vertu de la gente féminine H’mông.


 
Texte et photos: Pham Ngoc Bang/DTMN/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.