20/06/2022 18:34
Le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen et son homologue vietnamien Pham Minh Chinh ont co-présidé lundi 20 juin une cérémonie commémorant le 45e anniversaire du “Chemin vers le renversement du régime génocidaire de Pol Pot”.
 
La cérémonie, largement couverte par la presse cambodgienne, s’est déroulée dans le village de Koh Thmar, dans la commune de Tonloung, district de Memut, province cambodgienne de Tboung Khmum (Kampong Cham autrefois).

Le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen (1er plan, à droite) et son homologue vietnamien Pham Minh Chinh lors de la cérémonie, le 20 juin. Photo : VNA/CVN

Le chef du gouvernement cambodgien a rappelé son départ voici 45 ans, le 20 juin 1977, au Vietnam à la recherche du chemin pour sauver le peuple cambodgien du régime génocidaire de Pol Pot.

Le peuple cambodgien vit actuellement dans le bonheur et Samdech Techo Hun Sen n’a jamais oublié le temps qu’il avait dû quitter sa patrie et les souffrances que le peuple cambodgien avait endurées, selon le journal Khmer Times.

Le Premier ministre cambodgien a exprimé sa gratitude aux dirigeants et au peuple vietnamiens pour leur soutien et leurs contributions à la libération du Cambodge du régime génocidaire.

L’aide du peuple vietnamien montre la pure et bonne amitié entre les deux pays et les deux peuples. Je crois que cette relation sera à jamais florissante et durable, a-t-il affirmé, appréciant l’amitié et la coopération entre les deux pays.

Le 20 juin 1977, à l’âge de 25 ans, le jeune Samdech Techo Hun Sen et ses camarades avaient traversé la frontière vietnamo-cambodgienne à la recherche du chemin du salut national.

En 1978, il était devenu fondateur du Front uni national pour le salut du Kampuchéa (FUNSK). Sous la direction du FUNSK, le peuple cambodgien, avec le soutien des soldats volontaires vietnamiens, a renversé le 7 janvier 1979 le régime de terreur de Pol Pot, ouvrant une nouvelle page de l’histoire du pays.

Le 19 juin, sur sa page Facebook, le Premier ministre Samdech Techo Hun Sen a écrit sur le chemin difficile du salut national, soulignant une empreinte historique pour le Cambodge et son peuple que le ministère de la Défense a la responsabilité de commémorer chaque année pour les générations futures.

Dans le cadre de cet événement, les officiels vietnamiens et cambodgiens ont inauguré plusieurs ouvrages faisant partie du site historique X16 Techo Koh Thmar et planté des arbres de souvenir.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï