31/05/2020 14:57
Dix points d'avance sur Dortmund ! Munich, qui a balayé samedi 30 mai le mal classé Düsseldorf 5-0, avec un nouveau doublé de Lewandowski et un super-Pavard, s'est encore rapproché d'un huitième titre consécutif de champion d'Allemagne, même si le Borussia peut réduire l'écart dimanche 31 mai contre la lanterne rouge Paderborn.
>>Allemagne : Leverkusen se relance dans la course à la C1
>>Allemagne : le Bayern s'impose à Dortmund et s'ouvre la voie du titre

L'attaquant polonais du Bayern, Robert Lewandowski, auteur d'un doublé face à Düsseldorf, à Munich, le 30 mai. Photo : AFP/VNA/CVN

Quatre jours après la victoire quasi-décisive dans le Klassiker contre Dortmund (1-0), le Rekordmeister a enchaîné de façon impressionnante, toujours à huis clos pour cause de coronavirus : "Il était important pour nous de montrer qu'après notre victoire à Dortmund (1-0) nous n'allions rien lâcher", a expliqué le coach Hansi Flick. "Je suis très satisfait de l'équipe, ils ont été très agressifs, ils n'ont laissé aucune chance à l'adversaire".

Comme on pouvait s'y attendre, l'ogre de Bavière n'a fait qu'une bouchée du 16e, Düsseldorf, potentiel barragiste venu sans beaucoup d'illusions et peut-être déjà plus concentré sur ses prochains matches, cruciaux pour son maintien.

Flick avait ménagé son défenseur central de 31 ans Jérôme Boateng, légèrement touché, et titularisé pour la première fois depuis la reprise mi-mai le champion du monde Lucas Hernandez, arrivé de l'Atletico Madrid pour 80 millions d'euros, mais laissé sur le banc depuis la reprise post-coronavirus mi-mai.

Mais l'ex-colchonero a dû sortir à la pause, victime de douleurs aux adducteurs. "Le risque était trop grand", a dit Flick pour expliquer ce remplacement.

Pavard encore buteur

Le milieu de Brême, Leonardo Bittencourt, marque le but de la victoire lors du match de Bundesliga, à Schalke, le 30 mai. Photo : AFP/VNA/CVN

Contre une équipe qui s'efforce de verrouiller derrière, la meilleure méthode est souvent de venir de l'arrière. C'est ce qu'a fait un autre champion du monde français, Benjamin Pavard, dès le début du match.

Sa reprise dans la surface a fait trembler les filets dès la 15e minute, mais le but a été attribué contre son camp au défenseur du Fortuna, Zanka, qui dévié la balle (1-0, 15e). Le deuxième but, en revanche, ne doit rien à personne : l’ancien Lillois a repris victorieusement de la tête un corner (2-0, 29e), comme il l'avait déjà fait lors du match de reprise contre l'Union Berlin (2-0) le 17 mai.

Dans cette partie où le Bayern avait l'air d'être à l'entraînement, Robert Lewandowski a inscrit ses 28e et 29e buts en 29 journées de championnat (3-0, 43e, 4-0, 50e). Son record personnel de 30 est désormais tout proche, mais celui de 40 buts du légendaire Gerd Müller (1970-71) paraît hors de portée, sauf miracle. Alphonso Davies, le jeune talent canadien, a porté la marque à 5-0 (52e).

Dimanche 31 mai (18h00/16h00 GMT), Dortmund se déplace sur la pelouse du dernier Paderborn, pour essayer de reprendre son élan après la douloureuse défaite de mardi 25 mai dans le Klassiker contre le Bayern (1-0). Mais même en cas de victoire, les Borussen resteront à sept points. Un gouffre.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai