27/09/2020 21:49
Plus de deux mois après son ouverture, le concours du court métrage numérique en format vertical 2020 (2e édition) s’est clôturé avec succès par la cérémonie de remise des prix le 25 septembre à Hanoï.

>>Une nouvelle formation cinématographique à Hanoï
>>Concours de court métrage numérique en format vertical
 

La cérémonie de remise des prix du concours du court métrage numérique en format vertical 2020 (2e édition), le 25 septembre à Hanoï.


Le concours de court métrage numérique en format vertical 2020 a été organisé par l'Institut francophone international (IFI), en collaboration avec Prenez du Relief, une association française qui milite pour le développement et la diffusion du court métrage en relief et en réalité virtuelle (VR) et qui organise "Courant 3D", le rendez-vous de la 3D et de la VR d’Angoulême, en France. Il a reçu le soutien de la Délégation de Wallonie-Bruxelles au Vietnam.

Ce concours s'inscrit dans le cadre d'une série d'activités de l'IFI visant à développer le secteur des sciences de la communication. Ces dernières comprennent la formation cinématographique à l'ère de la révolution industrielle 4.0 (juillet 2020) et le programme de master Information et Communication, spécialité communication digitale et éditoriale (en collaboration avec l'Université de Toulon en France).

Un thème d’actualité

Placé sous le signe de l’"Environnement", le concours du court métrage numérique en format vertical 2020 est ouvert à toute personne intéressée et souhaitant s'essayer à la réalisation de courts métrages avec un simple smartphone. Les films ont été tournés en format vertical, la nouvelle tendance des films aujourd'hui. C'est l'occasion pour les cinéphiles dans l'ensemble du pays de libérer leur créativité à travers des récits ou d'exprimer leurs pensées par le visuel.

Le cours métrage vertical au format 9/16,  utilisé sur les smartphones et tablettes, est de plus en plus populaire. Il est valorisé actuellement par les chaines d’actualités et d’autres plateformes telles que Netflix et YouTube. Même si le smartphone est habituellement utilisé pour ce type de format, il était également possible de travailler avec des outils professionnels classiques.

"Le thème de la 2e édition du concours est l'environnement, un thème relatif à la survie de l'humanité. Cette année, le concours s'est déroulé dans le contexte de la pandémie COVID-19. Cependant, cette tragédie mondiale nous permet d’être plus conscients des problèmes qui touchent l’humanité et de la manière dont nous pouvons et devons agir à notre échelle", a souligné Ngô Tu Lâp, directeur de l’IFI, lors de la cérémonie de remise des prix le 25 septembre à Hanoï.

"Cette année, le concours a une thématique qui nous est chère tant par son importance stratégique et son urgence mondiale que ses potentialités énormes pour les jeunes générations. En effet, il est impératif que nous puissions ensemble, par tous les moyens à notre disposition, sensibiliser nos concitoyens à l’urgence de la cause mais aussi agir au travers de projets de coopération bilatérale dont nous avons la responsabilité", partage Nicolas Dervaux, représentant des gouvernements de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Wallonie au Vietnam, au Laos et au Cambodge. Il ajoute : "Chaque jour nous démontre que l'avenir de nos nations passe par la prise de conscience que nous devons évoluer vers de nouvelles approches de vie, en alliant progrès économique et social mais également préservation de nos ressources". La Délégation de Wallonie-Bruxelles au Vietnam assure son soutien indéfectible aux activités de l’IFI dans lesquelles s’inscrit ce concours.

Six finalistes

Le peintre Nguyên Lê Tâm (au centre) et les lauréats du concours.


Le jury se compose de spécialistes, critiques et artistes reconnus au Vietnam et
dans le monde. Il s’agit entre autres du réalisateur vietnamien de renom Dang Nhât Minh, qui s’est vu décerné le Prix Hô Chi Minh et Francois Serre, président de l'organisation "Festival Courant 3D" d’Angoulême.

Le jury a choisi six œuvres pour la finale. "Ces œuvres sont toutes d’une excellente qualité. Il est très difficile de les départager", dit M. Ngô Tu Lâp.

Après délibération, le jury a annoncé le palmarès. Le premier prix a été attribué à l’œuvre Silence, du jeune hanoïen Vu Minh Duc. Silence raconte l’histoire d’une famille et dépeint ses activités quotidiennes, dessinant ainsi le sombre avenir de l’humanité quant aux changements climatiques.

"J'ai écrit le scénario en une journée et le processus de la production a duré deux semaines", confie Vu Minh Duc, un passionné de réalisation. "Avant ce concours, j’avais déjà réalisé plusieurs courts métrages sur smartphone. J'ai aussi conçu des films avec un appareil photo numérique pour leur donner un rendu plus professionnel. J’ai l’intention que mes œuvres soient présentées dans des Festivals internationaux aux États-Unis".
 

Vu Minh Duc (à droite), lauréat du concours du court métrage numérique en format vertical 2020.


Avec Silence, Vu Minh Duc s’est vu offrir un voyage en France et sa participation au Festival du film 3D à Angoulême. À cause de la pandémie de COVID-19, son séjour en France aura lieu en 2021, cependant, son œuvre sera projetée à l’édition 2020 du Festival du film 3D à Angoulême.

Le deuxième prix, un chèque de 5 millions de dôngs et d’autres cadeaux pour une valeur totale de 3 millions de dôngs, a été décerné au jeune réalisateur indépendant de Cân Tho dans le Sud, Lê Nguyên Hông Phat pour son œuvre Nhua này, nhua kia… (Ces plastiques-là) et enfin le 3e prix, de 2 millions de dôngs et d’un lot de présents d’une valeur d’un million de dôngs, a été attribué à une jeune femme de Hanoï, Trân Anh Thu, pour son film Vai, nuoc và Trai dât (Tissu, eau et Terre). Les trois autres finalistes ont reçu un prix d’encouragement.

Lors de cette cérémonie de remise des prix, le directeur de l’IFI Ngô Tu Lâp a annoncé la 3e édition du concours de court métrage numérique en format vertical, ayant pour thème "Avenir", du 31 décembre 2020 au 30 juillet 2021.


Texte et photos : Quê Anh/CVN









 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Excursion au village des chapeaux iconiques Le village de Chuông, situé à plus de 30 km du centre-ville de Hanoï, est réputé depuis longtemps pour la fabrication de chapeaux coniques en feuilles de latanier.