L’avenir de l’ASEAN après le COVID-19 au menu du forum à Singapour

L’Institut d'études sur l'Asie du Sud-Est à Singapour (ISEAS-Yusof Ishak) a tenu mercredi 6 janvier le forum sur les perspectives régionales 2021, sous le thème "Pouvoirs, politique et politiques dans le monde post-COVID-19".

>>L’ASEAN cohésive et réactive face aux difficultés

>>La coopération maritime est importante pour la réponse au COVID-19 et la reprise

Des gens dans un centre commercial à Bangkok, en Thailande.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le forum annuel organisé en ligne en raison de l’épidémie de COVID-19 a attiré la participation des centaines experts des pays dans la région et du monde.

Dans son discours, le directeur de l’ISEAS-Yusof Ishak, Choi Shing Kwok, a estimé que la pandémie de COVID-19 a causé les difficultés, les épreuves ainsi que le changement et l'incertitude pour tous, ajoutant que l’organisation de cet événement virtuel en est un exemple.

Lors de ce forum de deux jours, les experts discutent des nouvelles perspectives normales des relations entre les États-Unis et la Chine après l'élection présidentielle américaine, évaluent les implications pour la région d’Asie du Sud-Est, analysent en même temps les tendances du développement politique et économique en 2021 dans 5 pays d'Asie du Sud-Est dont le Vietnam, la Thaïlande, l'Indonésie, le Myanmar et la Malaisie.

Ce forum est un événement annuel important de l'ISEAS-Yusof Ishak pour évaluer les tendances mondiales et les questions brûlantes qui ont un impact majeur sur l'Asie du Sud-Est ainsi que sur les tendances du développement économique et politique dans un certain nombre de pays de la région.


VNA/CVN  

back to top