L’ASEAN lance son initiative de sécurité dans les écoles

La deuxième phase (2014-2016) de l’Initiative de l’ASEAN sur la sécurité dans les écoles (The ASEAN Safe Schools Initiative-ASSI) a été lancée le 23 novembre à Jakarta (Indonésie) afin de promouvoir la coopération entre ses membres dans l'édification d’un environnement scolaire de sécurité dans la région.

La participation des pays membres de l'ASEAN au lancement de cet initiative a témoigné de la détermination de cette organisation à créer des conditions d’études sécuritaires et de se doter de capacités à faire face à des catastrophes naturelles au profit de milliers d’enfants de la région, car l’Asie du Sud-Est est fréquemment touchée par ces dernières, a déclaré le colonel Pengiran Haji Chuchu, président du Comité de gestion des catastrophes naturelles de l’ASEAN (ADCM).

L’Initiative de l’ASEAN sur la sécurité dans les écoles a été lancée afin de promouvoir la coopération entre ses membres dans l'édification d’un environnement scolaire de sécurité dans la région

Selon l'ADCM, environ 100 millions d'enfants d’Asie du Sud-Est vivent et étudient dans des zones sujettes aux catastrophes telles que tremblements de terre, inondations, typhons... Au cours de ces cinq dernières années, 14.500 écoles ont été entièrement ou partiellement détruites.

La mise en œuvre de l’ASSI implique les ministères d'éducation et des organes de gestion des catastrophes de niveau gouvernemental de chaque pays membres de l'ASEAN, ainsi qu’un certain nombre d'organisations humanitaires dont Mercy Malaysia, Plan International, Save the Children et World Vision.

Cet initiative est financée par la Commission européenne à l’aide humanitaire et à la protection civile (ECHO) et l'Agence Australian Aid.

VNA/CVN