01/07/2020 23:29
La conférence spéciale des ministres ASEAN-Australie sur la pandémie de COVID-19 s’est tenue mercredi 1er juillet, soulignant l’importance de la coopération pour faire reculer la maladie ravageuse, a fait savoir le ministère cambodgien des Affaires étrangères.
>>Dialogue des responsables de la défense du Forum régional de l'ASEAN
>>COVID-19 : réunion spéciale en ligne ASEAN - Australie

La ministre australienne des Affaires étrangères Marise Payne prend la parole lors de la conférence. Photo : VNA/CVN

Les participants à la téléconférence ont discuté des moyens d’intensifier la coopération et le partenariat contre le COVID-19, en se concentrant sur les trois domaines d’intérêt commun, à savoir la sécurité sanitaire, le maintien de la stabilité et la reprise économique, a-t-il indiqué dans un communiqué.

En outre, ils ont également abordé les futures orientations du partenariat stratégique ASEAN-Australie dans la période post-pandémique.

S’exprimant lors de la conférence, le ministre cambodgien des Affaires étrangères Prak Sokhonn a souligné que dès le début, l’ASEAN était très proactive en mobilisant une réponse collective, non seulement au sein du bloc mais aussi avec des partenaires extérieurs.

Le chef de la diplomatie cambodgienne a également estimé que la signature du Partenariat économique global régional devrait avoir lieu aussi vite que possible dans le cadre du plan de relance économique. Il a mis en garde l’ASEAN et l’Australie contre une deuxième vague du COVID-19, estimant que les deux parties devraient coopérer à tous les niveaux pour développer, tester et élargir la production de médicaments et vaccins contre la maladie avec une qualité, une sécurité et une qualité élevées, des prix raisonnables afin que les gens puissent y accéder en temps opportun.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.