13/04/2016 16:25
Le Festival de Huê est devenu au fil des ans un des événements artistiques et culturels les plus important au Vietnam. Une renommée qui ne connaît plus de frontière, et qui permet de mettre en valeur des arts scéniques parfois oubliés. Cette année, le mime revient en premier plan, avec une collaboration inédite entre la Wallonie-Bruxelles et le Vietnam.

>>Des étudiants vietnamiens présentent le spectacle Amphitrychou
>>Sabino Orsini en tournée au Vietnam


Le mime Jean-Louis Danvoye.

Lors de la précédente édition en 2014, plus de 70 troupes et compagnies artistiques vietnamiennes et étrangères ont été invitées pour réaliser près de 200 spectacles, et ce dans une vingtaine lieux depuis la Cité impériale jusqu’aux faubourgs de Huê.

Comme à l’accoutumée, la Wallonie-Bruxelle sera très activement représentée cette année avec le mime Jean-Louis Danvoye. Sa pièce To see or not to see, sans parole évidemment, mise sur un esprit poétique et décalé, et met en scène plusieurs personnages clownesques. Le mime belge évolue dans un univers mêlant invisible et réel, où il interprète ses sketchs avec une gestuelle incomparable et avec une bonne dose d’imagination. Son seul but : provoquer un rire sain, et salvateur.

Au cours de sa carrière déjà bien remplie, Jean-Louis Danvoye a déjà vu son travail primé plusieurs fois. Et notamment en 2000, où il avait reçu le premier prix des «Devos de l’Humour», un festival français parrainé par le fameux Raymond Devos.

Le mime Hoàng Tùng.

En outre de ses deux sketchs Le Magicien et Vietnam-Belgique, Jean-Louis Danvoye collaborera avec Hoàng Tùng, un mime vietnamien, dans une pièce crée spécifiquement pour l’occasion. Une manière pour les deux artistes de transmettre leur passion commune au public sans doute peu familier par cet art scénique.
 

Dates des représentations
de Jean-Louis Danvoye
et de Hoàng Tùng
 
Le 1er mai 2016 de 17h00 à 17h50, au temple “Bia Quôc Học”, rue Lê Loi.
Le 2 mai 2016 de 20h45 à 21h35, à la Cité impériale, scène Duyêt Thi Duong.
 
 

 

Hoàng Tùng est l’unique jeune mime du Vietnam. Passionné depuis l’âge de 9 ans, il a exploré, pratiqué et étudié auprès d’artistes internationaux. Le jeune prodige marque le retour du mime au Vietnam, une discipline qui avait pratiquement disparu du pays il y a une vingtaine d’années. En accumulant les expériences aux quatre coins du monde, Hoàng Tùng mêle à la fois le mime occidental avec le style asiatique. Ce dernier présentera également deux sketchs en solo pendant le festival, Selfie et L’oiseau.
 

Source : CVN



Texte et photos : DWB au Vietnam/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Découverte de douze grottes à Quang Binh Les spéléologiques de l’Association britannique pour la recherche de cavernes ont découvert ce week-end douze grottes dans la province de Quang Binh (Centre).