11/03/2019 23:35
L’ao dài - robe traditionnelle vietnamienne - ornée de fleurs traditionnelles en tissu japonais de Tsumami, a été présentée lors d’un échange culturel Vietnam - Japon tenu dimanche 10 mars à Hô Chi Minh-Ville.
>>À propos de la modernisation de l’áo dài
>>La renaissance du áo dài pour les hommes : le long chemin à parcourir

Le designer vietnamien Si Hoàng s'exprime lors de l'échange culturel Vietnam - Japon, le 10 mars à Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA/CVN

Le programme "L'ao dài et des fleurs de Tsumami", qui s’est déroulé dans le cadre du 6e Festival de l'ao dài de Hô Chi Minh-Ville, a permis de mieux comprendre les cultures vietnamienne et japonaise.

Prenant la parole de cet événement, la vice-président permanent de l'Association d'amitié Vietnam - Japon de Hô Chi Minh-Ville, Huynh Ngoc Van, a rappelé que le 5e Festival de l'ao dài, organisé en 2018, a célébré le 45e anniversaire des relations diplomatiques bilatérales, et qu'au cours de l'événement une robe traditionnelle vietnamienne décorée de fleurs Tsumami avait été présentée pour la première fois.

Elle a salué l'art de la fabrication de fleurs de Tsumami, un art de plus de 200 ans, ainsi que la combinaison harmonieuse entre ces fleurs et l’ao dài.

Le designer vietnamien Si Hoàng a déclaré que l’ao dài traditionnel vietnamien en soie rehaussait la beauté des fleurs japonaises traditionnelles.

Les fleurs de Tsumami sont fabriquées en assemblant des morceaux de tissu carrés pliés et collés sur une base sans couture. Les fleurs sont ensuite attachées à une base avec de la colle.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.