27/01/2021 18:45
À l'occasion du XIIIe Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV), l’ambassadeur de France au Vietnam, Nicolas Warnery, a accordé une interview au Courrier du Vietnam à propos de cet événement politique majeur et des réalisations socio-économiques du pays pendant ses 35 ans de Renouveau.
>>Des experts étrangers apprécient le rôle crucial du Parti communiste du Vietnam
>>Le XIIIe Congrès marquera un nouveau jalon dans le développement du PCV
>>Sous la direction du Parti, le Vietnam réussit dans sa politique de Renouveau

Quelles sont vos observations sur les préparatifs du Vietnam pour ce XIIIe Congrès national du PCV ?

Le Congrès du PCV doit adopter les grandes orientations de l’action publique pour les prochaines années dans tous les domaines : économie, société, environnement, éducation, défense... C’est donc un moment important dans la vie politique vietnamienne, qui reçoit généralement beaucoup d’attention, dont des partenaires du Vietnam comme la France.

Nous avons suivi attentivement les préparatifs du Congrès, tant au niveau des provinces qu'au niveau central, tant sur les questions de personnel que sur les travaux de fond et notamment la préparation du rapport politique.

Après une année marquée par les crises sanitaire, économique mais aussi climatique, ce Congrès aura une importance toute particulière. Il devra tracer la voie vers une reprise économique et, je l’espère, vers un développement plus durable. Le changement climatique est un défi mondial que nous devons relever ensemble, alors que la nouvelle administration américaine vient d’annoncer son retour dans l’Accord de Paris. Je me félicite d’ailleurs de voir l’enjeu environnemental abordé dans le projet de rapport politique soumis au Congrès.

Pourriez-vous évaluer les réalisations socio-économiques du Vietnam, notamment durant ces trois décennies de Renouveau ?

La France a été l’un des premiers pays occidentaux à soutenir la politique de réforme du Vietnam, accompagnant le développement et l’ouverture depuis plus de 30 ans et y déployant une très forte coopération. La France est engagée aux côtés du Vietnam, par le biais de nos échanges commerciaux, de nos investissements et de notre aide au développement, mais aussi par le biais de bien d'autres secteurs de coopération dans lesquels la France est active au Vietnam comme : éducation, recherche, santé, culture, patrimoine, tourisme, apprentissage du français...

Le Vietnam a connu ces dernières décennies une phase de développement exceptionnelle, qui a transformé le pays, dans les villes comme dans les campagnes, jusque dans les foyers vietnamiens. La poursuite de ce développement de façon soutenable à plus long terme nécessite un investissement fort dans des infrastructures durables - pour la production, les réseaux électrique et d’eau potable, la mobilité urbaine, le transport aérien… Dans tous ces domaines, la France a été et est toujours aux côtés du Vietnam.

En parallèle de ce développement, au cours de ces trois dernières décennies, la société vietnamienne a rapidement évolué dans ses attentes et ses besoins. Nous voyons que les biens et services français sont de plus en plus recherchés, et l’adoption de l’Accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Vietnam nous permettra d’accroître encore notre capacité à répondre à la demande sur le marché vietnamien.

La société vietnamienne a de nouvelles aspirations et s’ouvre également vers l’extérieur, pour voir des séries et films étrangers, apprendre des langues étrangères, voyager à l’étranger… Il y a sur tous ces points un intérêt véritable pour la France, dont je me félicite ! 
Réalisée par Bùi Phuong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.