L'Allemagne enregistre un niveau record de l'emploi en 2022

Le nombre de personnes ayant un emploi en Allemagne en 2022 a atteint un niveau record de 45,6 millions, soit une progression de 1,3% en glissement annuel, selon les chiffres provisoires publiés lundi 2 janvier par l'Office fédéral des statistiques (Destatis).

>> L'Allemagne va faciliter l'immigration de travailleurs qualifiés

>> Les dépenses sociales en hausse en 2021 dans l'UE, tirées par le COVID-19

Des travailleurs dans une usine à Zwickau, en Allemagne.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le secteur des services dans la plus grande économie d'Europe comptait à lui seul 34,3 millions d'employés. Il a représenté la quasi-totalité des créations de postes dans le pays en 2022, selon Destatis.

L'immigration de travailleurs étrangers et la participation accrue de la population nationale ont permis l'essor de la main d'oeuvre en Allemagne. Les effets modérateurs de l'évolution démographique sur le marché du travail ont été "plus que compensés", a observé Destatis. Portée par l'effet démographique du vieillissement de la population, une pénurie de travailleurs qualifiés en Allemagne s'accentue depuis des années.

Dès la mi-2022 déjà, l'économie du pays manquait de plus d'un demi-million de travailleurs qualifiés en moyenne annuelle, selon l'Institut de l'économie allemande (IW). "Le départ à la retraite de ma génération, la génération des baby-boomers, crée véritablement un problème", a déclaré la semaine dernière Saskia Esken, co-présidente du Parti social-démocrate (SPD), parti du chancelier allemand Olaf Scholz.

"C'est pourquoi nous devons augmenter l'immigration et veiller à ce que l'intégration réussisse". Sans l'immigration et l'augmentation du taux de participation de la main d'œuvre, la pénurie de travailleurs qualifiés en Allemagne pourrait atteindre sept millions de postes en 2035, selon une étude récente de l'Institut de recherche sur l'emploi (IAB), basé à Nuremberg.

Outre le solde migratoire positif et l'augmentation du taux de participation de la main d'œuvre, "il sera également important d'augmenter le taux de natalité dans les années à venir pour stabiliser le potentiel de la main d'œuvre sur le long terme au-delà de 2035", a indiqué l'IAB. Pour attirer davantage de travailleurs internationaux de l'étranger, le gouvernement allemand a décidé d'abaisser les seuils de revenus nécessaires pour obtenir la Carte bleue nécessaire pour immigrer en tant que travailleur.

De plus, une "carte d'opportunité" pour les personnes à haut potentiel doit être introduite et les procédures de traitement des demandes d'asile doivent être accélérées.

APS/VNA/CVN

back to top