26/12/2021 15:07
En 2021, tous les secteurs agricoles connaîtront une amélioration, portant la croissance de l’ensemble de l’industrie à 2,8%. La valeur des exportations des produits agricoles, sylvicoles et de la pêche prévoit d’atteindre un record sans précédent, avec plus de 48,6 milliards d'USD.

>>Des mesures pour développer la filière aquacole du Vietnam d’ici 2030
>>Édifier une agriculture intelligente et moderne
>>Belles perspectives pour l’agriculture vietnamienne en 2020

Transformation du pangasius pour l'exportation dans une usine du groupe Sao Mai (province de Dông Thap dans le delta du Mékong). Photo : VNA/CVN

L’épidémie de COVID-19 s’étant aggravée en 2021, cela démontre une fois de plus que l’industrie agricole, les entreprises, les coopératives et des millions de ménages d’agriculteurs sont devenus plus flexibles et dynamiques. 

Le secteur agricole a profité des opportunités pour créer de la valeur économique, contribuant à une forte croissance, et les exportations ont atteint un record sans précédent.

Atteindre les objectifs

La météo est la plus favorable pour le secteur agricole par rapport aux années précédentes. Mais comme de nombreux secteurs, en plus de faire face à des épizoties et épiphyties, ce secteur est également confronté au COVID-19, qui perturbe les chaînes de production, d’affaires et d’exportation de l’agriculture et de la sylviculture, a déclaré Nguyên Van Viêt, directeur du Département du plan du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

Cependant, à la fin de l’année, la plupart des objectifs de l’industrie avaient été atteints. En particulier, la valeur des exportations de produits agricoles, forestiers et de la pêche qui a atteint un record sans précédent avec plus de 48,6 milliards d'USD.

En 2021, la culture de riz a eu la plus importante contribution à la croissance de l’agriculture. Bien que la superficie cultivée ait diminué, le rendement a été très élevé, la production annuelle a été de plus de 43,5 millions de tonnes de riz, soit une augmentation de 800.000 tonnes par rapport à 2020.

La production de légumes et de plantes industrielles a augmenté et les prix sont restés relativement stables. Les exportations de produits comme le poivre, la noix de cajou, le café, le riz, le caoutchouc, les légumes ont toutes connu une bonne croissance.

Pour les produits forestiers, les exportations de produits sylvicoles ont atteint un nouveau record de 15,6 milliards d'USD.

Pour les produits aquatiques, cette année, ce domaine semble n’avoir pas atteint l’objectif fixé, car les zones de production clés sont les provinces et les villes du Sud, où il y a eu une longue distanciation sociale, affectant l’efficacité de production des usines.

Mais les entreprises se sont adaptées, luttant à la fois contre l’épidémie et augmentant leur production pour profiter de la demande accrue du marché et des prix bas. Par conséquent, les exportations de produits aquatiques au cours des derniers mois de l’année se sont fortement redressées et devraient atteindre 8,9 milliards d'USD.

Le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Phùng Duc Tiên, a déclaré qu’en plus de tirer parti des accords commerciaux entre le Vietnam et d’autres pays du monde, le secteur agricole s’est adapté à l’évolution de l’épidémie de COVID-19, en maintenant la production pour assurer un approvisionnement abondant pour les marchés intérieurs et d’exportation.

Producteurs responsables

Après l’épidémie de COVID-19, les pays du monde entier pourraient revoir leurs stratégies d’investissement dans le secteur agricole afin d’assurer une sécurité alimentaire plus solide. Cependant, avec de bonnes bases, l’agriculture vietnamienne continue d’avoir l’opportunité d’affirmer sa position sur le marché international en devenant un producteur et fournisseur alimentaire transparent, responsable et durable.

Une étude sur le terrain des experts de l'Académie des sciences agricoles du Vietnam pour développer une culture bio des légumes de haute valeur économiques. Photo : Phuong Mai/CVN

Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a mis en place le Forum de connexion des produits agricoles 970, permettant d’intégrer progressivement les informations sur la production et la consommation, afin de s’orienter vers une agriculture transparente dans la production et l’information sur le marché, au service de la consommation intérieure et des exportations en 2022.

Avec une orientation à long terme, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural finalise le projet de stratégie pour l’agriculture et le développement rural durable pour la période 2021-2030, pour une vision de 2050.

La stratégie hérite des acquis obtenus et synthétise de nouvelles approches, de nouvelles tendances et de nouvelles valeurs adaptées au nouveau contexte, autour de trois piliers : "agriculture écologique", "ruralité moderne" et "agriculteurs intelligents".

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Lê Minh Hoan, s’est déclaré convaincu qu’un jour, les produits agricoles vietnamiens seront non seulement de qualité, mais obtiendront également les labels écologiques sur leurs produits. C’est ce qui obligera à changer la façon de faire fonctionner l’économie en général et l’agriculture en particulier, conformément à l’engagement du Premier ministre, lors de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26) pour que le Vietnam devienne un pays neutre en carbone d’ici 2050.

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Hanoï : Ba Vi booste son tourisme vert En vue de développer un tourisme vert et sûr, le district de Ba Vi, Hanoï, met à son avantage ses potentialités naturelles et humaines afin de devenir une destination incontournable du Nord du Vietnam.