22/08/2020 08:00
L'abandon du tombeau est un rite essentiel du cycle de vie des Raglai dans la province de Ninh Thuân (Centre).
>>L’abandon du tombeau des Raglai reconnu comme patrimoine culturel immatériel national
>>Le rite Po Thi des Jrai

Les shamans et le chef de la famille tournent autour du plateau d’offrandes.

La cérémonie s’illustre à travers différentes formes d’art comme architecture, sculpture, peinture, musique ou danse... Elle incarne la responsabilité des vivants vis-à-vis des défunts, le consolidement des liens dans la communauté et la gratitude des descendants envers les accomplissements de leurs ancêtres.

Ce rituel est en général organisé trois ou cinq ans après le décès, parfois plus tôt selon les familles. Il se déroule habituellement en mars et avril, durant trois jours, et requiert la participation des habitants du village et des environs. Les proches saisissent cette occasion pour faire leurs adieux au mort, avant son départ pour le royaume des fantômes qui sera la demeure éternelle de son âme. Le rite sert également à libérer l’âme du défunt pour qu’il puisse débuter sereinement sa nouvelle vie dans l’au-delà.

Les différentes représentations de la cérémonie dans l’art permettent aux artisans Raglai d’échanger sur la culture et de préserver leur identité, tout en présentant au monde les spécificités de leur environnement et contribuant ainsi au développement touristique de la localité. Le rite de l’abandon du tombeau des Raglai à Ninh Thuân a été reconnu "patrimoine culturel immatériel national" en 2018 par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.


Texte et photos : Phúc Thanh/DTMN/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Culture et grands espaces à Yên Bái Chaque année, aux mois de septembre et octobre, les montagnes du district de Mù Cang Chai de la province de Yên Bái sont le terrain de jeu de très nombreux touristes.