19/05/2019 18:23
La visite officielle du 20 au 23 mai en Russie du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc montre que le Vietnam attache de l’importance à l’amitié traditionnelle et au partenariat stratégique intégral avec la Russie, et souhaite renforcer la coopération intégrale, en particulier dans l’économie, le commerce et l’investissement, entre les deux pays
>>Le PM Nguyên Xuân Phuc attendu en Russie, en Norvège et en Suède
>>Entrevue entre Nguyên Thi Kim Ngân et Vyacheslav Volodin

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (gauche) s’entretient avec son homologue russe Dmitri Medvedev le 16 mai 2016 lors de sa visite officielle en Russie.
Photo: VNA/CVN

La visite se déroule dans le contexte où les deux pays organiseront l’Année du Vietnam en Russie et l’Année de la Russie au Vietnam en 2019 et 2020 pour marquer le 25e anniversaire du traité sur les principes de base des relations bilatérales (1994-2019) et le 70e anniversaire des relations diplomatiques (1950-2020).

La Russie est l’une des premières nations à avoir reconnu et établi des relations diplomatiques avec le Vietnam le 30 janvier 1950, ce qui a jeté les bases pour l’amitié et les relations étroites qui unissent les deux pays.

Depuis l’établissement de leur partenariat stratégique en 2001 puis de leur partenariat stratégique intégral en 2012, les relations bilatérales se développent pleinement et vigoureusement.

Les deux pays attachent systématiquement de l’importance et souhaitent renforcer leur coopération bilatérale fondée sur l’égalité et les avantages mutuels. Ils ont tenu des réunions annuelles de haut niveau, ainsi qu’une coordination étroite au sein de forums internationaux, en particulier l’ONU, ainsi que les mécanismes de coopération dirigés par l’ASEAN.

Dans le même temps, la coopération par le biais des canaux de Parti et de l’Assemblée nationale s’est intensifiée, contribuant à la solidité des relations bilatérales.

Le Vietnam et la Russie ont établi en 2008 un mécanisme de dialogue stratégique annuel diplomatie - défense - sécurité au niveau de vice-ministre permanent des Affaires étrangères, et un autre de dialogue stratégique au niveau de vice-ministre de la Défense en 2013. Ils ont effectué des consultations politiques périodiques au niveau de vice-ministre des Affaires étrangères et au niveau départemental dans le cadre de la coopération entre les ministères des Affaires étrangères.

Les deux parties partagent leurs vues sur nombre de questions internationales et régionales, collaborent étroitement et se soutiennent au sein d'importants forums internationaux comme l’ONU, l’APEC, l’ARF... De même, ils intensifient leur coopération dans le cadre de l’ASEAN - Russie.

Une bonne relation bilatérale

La joint-venture Rusvietpetro, un des projets de coopération entre le Vietnam et la Russie. Photo: CL/CVN

La Russie soutient la position du Vietnam sur le règlement des différends en Mer Orientale par les mesures pacifiques fondées sur le droit international, notamment la Convention de l’ONU sur le droit de la mer de 1982 et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale  (DOC) et la prochaine élaboration du Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Au cours des dernières années, le Vietnam et la Russie ont maintenu le fonctionnement du Comité intergouvernemental Vietnam - Russie sur la coopération économique, commerciale, scientifique et technologique, créé en 1992 et élevé au rang de vice-Premier ministre en 2011.

Le Vietnam et les pays membres de l’Union économique eurasiatique (UEEA), y compris la Russie, ont officiellement signé le 29 mai 2015 un accord de libre-échange. Le pacte est entré en vigueur le 5 octobre 2016.

Des progrès ont été réalisés dans les échanges bilatéraux, qui sont passés de 2,7 milliards de dollars en 2016 à 3,55 milliards de dollars en 2017 et à 4,5 milliards de dollars l’an dernier. Au cours des deux premiers mois de 2019, ce chiffre s’élevait à 790 millions de dollars, en hausse de 9,4% sur un an.

En février 2019, la Russie se classait au 24e rang des pays et territoires investissant au Vietnam avec 127 projets d’une valeur de plus de 950 millions de dollars, axés principalement sur l’exploitation minière, le pétrole et le gaz, ainsi que sur les industries de transformation et de fabrication.

Le Vietnam comptait plus de 20 projets en Russie pour un capital total de près de 3 milliards de dollars. La joint-venture Rusvietpetro, le Centre culturel et commercial Hanoï - Moscou et les fermes du groupe TH en sont des exemples remarquables.

L’énergie a été considérée comme un domaine de coopération traditionnelle, stratégique et efficace entre le Vietnam et la Russie. Outre la coentreprise Vietsovpetro, les principaux groupes pétroliers et gaziers russes tels que Gazprom et Rosneft déploieront plusieurs projets sur le plateau continental du Vietnam d’ici 2030. Rusvietpetro réalise également un autre projet dans une région autonome de la Russie.

La Russie a maintenu son soutien au Vietnam en matière de formation du personnel, le nombre de ses bourses d’études étant passé de 345 en 2011 à environ 1.000 en 2018. À l’heure actuelle, plus de 5.000 étudiants vietnamiens font leurs études en Russie.

Au cours des dernières années, les deux pays ont uni leurs efforts dans le domaine de la science et de la technologie et ont établi des liens entre leurs localités telles que Hanoï - Moscou et Hô Chi Minh-Ville - St. Pétersbourg.

La Russie est devenue l’une des dix plus grandes sources de touristes du Vietnam et la plus importante du genre en Europe. Le nombre de vacanciers russes au Vietnam est passé de 176.000 en 2012 à 606.000 l’an dernier.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.