19/11/2019 12:05
La Russie a rendu lundi 18 novembre à l'Ukraine trois navires militaires saisis un an plus tôt au large de la Crimée, à trois semaines d'un sommet censé relancer le règlement du conflit dans l'Est ukrainien.

>>La Russie pourrait prendre des mesures en réponse aux sanctions ukrainiennes
>>Poutine prêt à "rétablir complètement" les relations avec l'Ukraine
 

Photo d'archives du 26 novembre 2018 de navires militaires ukrainiens saisis par la Russie au large de la Crimée. Photo : AFP/VNA/CVN


La restitution des bateaux est un nouvel épisode de la relative détente des relations entre les deux pays depuis l'élection en avril à la présidence ukrainienne Volodymyr Zelensky, favorable à une relance du dialogue.

Après un entretien téléphonique entre le président français Emmanuel Macron et son homologue russe Vladimir Poutine, l'
Élysée a estimé lundi 18 novembre que la restitution par Moscou des navires à Kiev "contribue à renforcer la confiance".

En septembre, un échange massif de prisonniers avait pu avoir lieu, permettant notamment le retour en Ukraine des équipages des trois navires après dix mois de détention en Russie. Par ailleurs, de premiers retraits de troupes ukrainiennes et de combattants séparatistes prorusses ont pu se tenir dans trois secteurs de la ligne de front à l'Est, où le conflit a fait plus de 13.000 morts.

Dernier signe de ce réchauffement, l'annonce d'un sommet le 9 décembre à Paris, qui doit réunir le président Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Volodymyr Zelensky. MM. Poutine et Zelensky ne se sont encore jamais rencontrés.

Aucun sommet de ce type, appelé format "Normandie", n'a eu lieu depuis 2016. Or c'est justement ce forum qui organise le processus de paix issus des accords de Minsk, signés en 2015.

Lors d'une conférence de presse lundi 18 novembre à Moscou, 
le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a dit espérer que Paris ferait "son maximum pour lever toute ambiguïté et pour que le sommet confirme l’intangibilité et l'absence d'alternative à l'application des accords de Minsk".


Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, est lui attendu mardi 19 novembre à Kiev pour aider à la préparation du sommet. Il s'entretiendra avec les responsables ukrainiens et se rendra sur la ligne de front.

Geste de bonne volonté 

Le retour des trois navires ukrainiens apparaît comme un geste de bonne volonté de Moscou.

 

Un soldat ukrainien fait feu sur des sépararistes durant des combats de nuit dans la région de Donetsk, en Ukraine, le 14 novembre.
Photo : AFP/VNA/CVN


Ces bâtiments avaient été saisis par les gardes-côtes russes en novembre 2018 au large de la Crimée, territoire ukrainien annexé par Moscou en 2014. Cet incident a constitué la première confrontation armée directe entre la Russie et l'Ukraine.

Kiev a confirmé avoir repris possession des navires, tout en refusant de dévoiler leur destination précise en Ukraine.

Dès dimanche 17 novembre, une vidéo diffusée par des médias de Crimée montrait les bateaux remorqués par des gardes-côtes russes, passant sous le pont construit à grands frais par Moscou pour relier la péninsule à la Russie.

Moscou avait saisi les navires, les accusant d'avoir pénétré illégalement dans ses eaux territoriales en mer Noire, près du détroit de Kertch. Les gardes-côtes russes avaient alors ouvert le feu et capturé 24 marins ukrainiens, en blessant trois.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Faites le plein d’oxygène au réservoir de Hoà Binh

De belles opportunités pour la promotion du tourisme à Ninh Binh Dans le cadre de l’Année nationale du tourisme 2020, qui sera organisée dans la province de Ninh Binh (Nord), une centaine d’activités culturelles et sportives intéressantes se dérouleront pendant toute l’année 2020, non seulement dans cette province mais encore de nombreuses autres localités du pays.