31/07/2021 20:48
La pandémie de COVID-19 a eu un impact négatif sur un grand nombre de secteurs économiques. Grâce notamment aux décisions rapides et efficaces prises par les administrations compétentes, les entreprises ont pu maintenir leurs activités tout en s’adaptant à la nouvelle situation.

>>Garantir la fluidifié de la chaîne de ravitaillement alimentaire
>>Soutenir les entreprises vietnamiennes dans la transformation numérique
>>Les entreprises textiles mettent en œuvre le double objectif 

Au Vietnam, le tourisme est assurément le secteur le plus touché par la pandémie de COVID-19. Selon les statistiques de l’Association du tourisme du Vietnam, le nombre de visiteurs internationaux a baissé de 80% et celui de visiteurs nationaux de 50% en comparaison à l’année précédent l’avènement de la pandémie. En tout et pour tout, ce sont 23 milliards d’USD de perte qu’a connu l’industrie du tourisme depuis près d’un an et demi. Faute de touristes, ce sont 90% des employés du secteur qui ont dû quitter temporairement leur emploi et environ 60% des entreprises fermer leurs portes. 


Avant le COVID-19, en 2019, le Vietnam a attiré plus de 18 millions de visiteurs internationaux.
Photo : Phuong Mai/CVN


Face à ces difficultés sans précédent, de nombreuses agences de voyage ont été obligées de changer leur plan de développement. Selon Phan Xuân Anh, président du Conseil des membres de l’agence Du ngoan Viêt, la pandémie de COVID-19 a obligé les entreprises à s'adapter à la nouvelle situation. Sa société s’oriente ainsi provisoirement vers les produits toursitiques haut de gamme et forme le personnel au service du marché domestique. 

"L'une des choses importantes que nous avons pu faire, c’est de maintenir notre contingent de cadres, notamment le personnel de haut rang, pour bien préparer le relance du secteur une fois l'épidemie maîtrisée", partage Phan Xuân Anh.

Renforcer sa compétitivité 

Le secteur du textile-habillement a lui aussi été impacté de plein fouet. Phan Lê Diêm Trang, directrice générale de la Compagnie générale par action de confection internationale située dans le chef-lieu de Bên Cat (province de Binh Duong au Sud du pays), estime que l'épidémie de COVID-19 "est un grand défi inattendu, un test de capacité de gouvernance de chaque entreprise". Mais elle reste positive puisque les commandes sont toujours au rendez-vous : "Les produits de textile-habillement constituent un des produits de première nécessité, la production pourra donc se redresser graduellement. Ainsi, de nombreuses entreprises de textile et de confection considèrent cette période comme un moment où elles peuvent se concentrer sur l'investissement, l'amélioration de la qualité des produits et le renforcement de la compétitivité". 

Elle perçoit également que de nombreuses entreprises du secteur tracent de nouvelles stratégies de développement, réorganisent le contingent du personnel, ce qui leur permettra par la suite de créer un nouvel élan pour une croissance plus rapide. Certaines notamment travaillent a la construction d’une marque forte qui sera aussi reconnue sur les marchés étrangers.

Les politiques de soutien sont nécessaires

Concernant le secteur d’importe-export, Nguyên Dình Tùng, président du Conseil d’administration et aussi directeur de la sarl de commerce, de prestations de service et des imports-exports vina T&T, estime qu’il a fallu que les entreprises soient tres réactives pour s’adapter a la nouvelle configuration : "Nous avons  rencontré et discuté avec l’ensemble des parties prenantes, les agriculteurs, partenaires et les clients. Nous pensons que le COVID-19 est aussi une occasion pour trouver des solutions innovantes, permettant de renforcer les liens entre chacun". 
 

Dans une usine de Nutifood dans la province de Binh Duong au Sud.

Photo : Chi Tuong/VNA/CVN


Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, les organismes compétents des localités ont élaboré des plans appropriés visant à aider les entreprises à surmonter pas à pas les difficultés. 

La province de Binh Duong au Sud en est un bon exemple. Le Comité populaire de Binh Duong a demandé à la succursale de la Banque d'État implantée dans cette province de satisfaire à temps aux besoins de fonds destinés aux activités de production. Les organisations de crédit de Binh Duong ont ainsi mis en place un rééchelonnage des dettes mais aussi des baisses de taux d’intérêts pour les emprunts ou encore la réduction de certains frais, tout ceci en faveur des clients les plus touchés par l’épidémie. 

Selon Lê Minh Ly, directrice de l'Assurance sociale de la province de Binh Duong, son organisme a rapidement arrêté temporairement le prélèvement des contributions sociales auprès des entreprises les plus touchées. Cette décision prise par les services des impôts de Binh Duong mais aussi d’autres localités ont permis aux entreprises de se concentrer sur la prévention de la pandémie et leurs activités de production. 

De la même manière, les services publics et les administrations locales ont tout fait pour accélérer le décaissement des capitaux d’investissements publics, et notamment les aides publiques au développement. Tout ceci dans le but de soutenir l’activité économique. 

Pour Vu Tiên Lôc, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam, d’autres difficultés se présenteront aux entreprises dans les temps à venir. Pour les surmonter avec efficacité, l’administration doit créer des mécanismes d’aide d’urgence.


Phuong Mai/CVN
 

* Article publié dans le cadre de la mise en œuvre de l'arrêté gouvernemental  N°84 daté du 29 mai 2020 sur les mesures à remédier aux difficultés dans la production et les affaires commerciales, à doper le déblocage des investissements publics et à assurer la sécurité sociale dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.