22/05/2019 22:49
La réserve naturelle submergée de Vân Long, dans la province septentrionale de Ninh Binh, a été reconnue comme le 9e site Ramsar du Vietnam.

>>Des solutions efficaces pour conserver la biodiversité dans le Parc national de Tràm Chim
>>Tourisme durable au Parc national de Tràm Chim
>>Plantation de 7.000 arbres à la Réserve de zones humides de Lang Sen, à Long An
 

La réserve naturelle submergée de Vân Long. Photo: VNA/CVN


Après avoir reçu son certificat de reconnaissance lors d'une cérémonie le 22 mai, la réserve réserve naturelle submergée de Van Long est désormais le 2360e site Ramsar au monde. Cette reconnaissance aidera le Vietnam à solliciter un soutien international pour la recherche, la conservation et la préservation de l'écosystème des zones humides malgré les défis posés par le changement climatique.

La réserve naturelle submergée de Vân Long s’étend sur plus de 3.000 hectares dans le district de Gia Viên, province de Ninh Binh. C’est un site magnifique qui détient deux records nationaux: "L’endroit qui compte le plus de langurs de Delacour, une espèce de singe en extinction", et "L’endroit qui abrite le plus grand tableau naturel".

Vân Long est la plus grande réserve naturelle submergée du Nord du Vietnam. Les barques en bambou tressé se faufilent entre les roseaux. Sous l’eau, les algues et autres plantes aquatiques ondulent au rythme des rames.

Vân Long est surnommée "la baie sans vagues". L’eau est tranquille telle un miroir géant qui reflète montagnes et nuages. Le site abrite un millier de grottes, chacune possède sa propre légende. Montrant une falaise abrupte, Dô Thi Thêu qui exerce la profession de rameuse, précise: "D’ici, on peut voir clairement les lignes en relief sur la falaise qui ressemblent à des traces laissées par les griffes d’un chat depuis le sommet jusqu’au pied de la montagne. Cette falaise est inscrite dans le livre des records du Vietnam comme étant +le plus grand tableau naturel+ du pays".

Les amoureux de la nature ne seront pas déçus en venant à Vân Long. Le site abrite 39 espèces animales et 722 végétales, dont plusieurs figurent dans le livre rouge des espèces en voie d’extinction. Une centaine d’espèces d’oiseaux y cohabitent. Au crépuscule, des volées d’oiseaux se dirigent en direction des marais et des rizières à la recherche de nourritures.

Cette réserve naturelle submergée accueille chaque année de nombreux touristes étrangers, essentiellement européens et sud-coréens. La saison idéale est de mai à septembre.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Ancien village des pêcheurs, un musée impressionnant De nombreux objets, équipements et outils servant à produire le nuoc mam (saumure de poisson) et différents vestiges sur la vie des pêcheurs ainsi que sur la culture des habitants locaux sont immortalisés à l’Ancien village des pêcheurs de la ville côtière de Phan Thiên, province de Binh Thuân (Centre).