31/10/2021 18:37
La Palestine a prolongé samedi, 30 octobre, son état d'urgence lié au nouveau coronavirus pour un mois supplémentaire, dans un contexte de diminution des cas et des décès liés au COVID-19 dans les territoires palestiniens.
>>Coronavirus : au Moyen-Orient, gants et masques polluent villes et nature
>>Une université dévoile un respirateur "made in Palestine"

Une Palestinienne se fait tester pour le COVID-19 à Gaza.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon un décret publié par le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, l'état d'urgence a immédiatement été prolongé afin de combattre la propagation du virus, a rapporté l'agence de presse palestinienne officielle WAFA.

L'état d'urgence avait été décrété pour la première fois en mars 2020 après la découverte du premier cas de nouveau coronavirus dans les territoires palestiniens et a été prolongé ou remis en vigueur tous les mois depuis.

Selon WAFA, M. Abbas a appelé les autorités concernées à prendre toutes les mesures nécessaires pour confronter les risques liés au nouveau coronavirus, protéger la santé publique et sauvegarder la paix ainsi que la stabilité.

Par ailleurs, le ministère palestinien de la Santé a indiqué dans un communiqué que la Palestine avait enregistré sept décès et 210 nouveaux cas de COVID-19 sur ses territoires au cours des dernières 24 heures. Selon le communiqué, il y a eu une baisse nette de cas et de morts ces derniers jours par rapport aux semaines précédentes. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les "patients" particuliers de l'enseignante de 89 ans

Des programmes promotionnels attractifs pour le Nouvel An lunaire À l'occasion du Nouvel An lunaire (Têt), les agences de voyage vietnamiennes coopèrent avec les compagnies aériennes pour proposer des forfaits touristiques attractifs afin de répondre à la demande des habitants.