03/11/2019 08:15
Située dans la commune de Công Hoà, district de Chi Linh, province de Hai Duong, la pagode de Côn Son est un lieu où convergent de grandes valeurs en termes d’histoire, de culture et de religion.
>>L'île de Côn Son parmi les "lieux où l'on trouve l'eau la plus bleue au monde"
>>L’île aux aigrettes de Chi Lang Nam à Hai Duong
>>Environ 120.000 pèlerins à la fête d'automne de Côn Son - Kiêp Bac 2019

La pagode de Côn Son, district de Chi Linh, province de Hai Duong (Nord), a été construite au pied du mont éponyme au début du XIIIe siècle. 

Au pied de la montagne éponyme, la pagode de Côn Son est surnommée "Thiên Tu Phuc Tu" (littéralement "la pagode sous la bénédiction du Ciel"”). Construit sous la dynastie des Trân (1225-1400), l’édifice a la forme d’un H couché. Derrière lui, se trouve la maison commémorative dédiée aux trois fondateurs du courant zen Truc Lâm : le roi Trân Nhân Tông, les bonzes Phap Loa et Huyên Quang. Plusieurs héros vietnamiens y sont également honorés, dont Trân Nguyên Dan (1325-1390) et Nguyên Trai (1380-1442).

Un style architectural royal

Trois courants culturels - bouddhisme, confucianisme et taoïsme - y coexistent et se sont développés ensemble durant des siècles. Ils ont laissé des traces, notamment sur les stèles en pierre et les statues. En 1329, l’édifice religieux a fait l’objet d’une grande restauration sous l’égide du bonze Pháp Loa, deuxième fondateur de la secte Truc Lâm. Son successeur, Huyên Quang, hérita de sa mission et fit de Côn Son l’un des trois grands centres de ce courant bouddhiste.

Cette pagode a le style architectural royal, se distinguant par un étang en demi-lune derrière le portique d’entrée à triple arcades. Ce dernier est marqué par le style emblématique des Lê postérieurs (1428-1527) avec des vignettes florales multiples. Côn Son est décorée par des images sculptées reflétant l’identité culturelle vietnamienne.

Pèlerins à la pagode de Côn Son.

La pagode abrite une gigantesque sculpture qui met à l’honneur les quatre animaux sacrés : dragon, licorne, tortue et phénix, et les quatre plantes sacrées : pin, bambou, chrysanthème et abricotier. On retrouve aussi des espèces animales du quotidien : crabe, poisson, cerf…

"Côn Son conserve beaucoup de précieuses reliques. Par exemple, quatre stèles de pierre datant du XIIIe au XVIIIe siècles dont la fameuse Thanh Hu Dông, un cadeau du roi Trân Duê Tông au mandarin Trân Nguyên Dan. Distingué par ses valeurs tant esthétiques que religieuses, le site a été reconnu en 2015 Trésor national par le Premier ministre", a informé Lê Duy Manh, chef adjoint du comité de gestion du complexe Côn Son - Kiêp Bac.

Chaque année, des dizaines de milliers de pèlerins et de touristes affluent vers ce centre religieux de Hai Duong. "Nous visitons chaque année le complexe de Côn Son - Kiêp Bac. Nous profitons de ses paysages paisibles et oublions tous les soucis de la vie. Nous amenons toujours nos enfants avec nous pour qu’ils puissent mieux comprendre la culture et les traditions du pays", a partagé Lê Thi Quyên, venue de Hanoï. 

Un centre d’activités spirituelles

La pagode de Côn Son est l’un des trois centres de la secte zen Truc Lâm, fondée par le roi Trân Nhân Tông au XIIIe siècle. Les deux autres sont Yên Tu et Quynh Lâm (province de Quang Ninh, au Nord).

Cet édifice célèbre ses fêtes deux fois par an. La fête du printemps se déroule entre les 16e et 23e jours du 1er mois lunaire, coïncidant avec l’anniversaire de la mort du bonze Huyên Quang. Avec de riches activités: procession d’eau, rituels en l’honneur du Ciel et de la Terre au mont Ngu Nhac Linh Tu, compétitions de lutte, jeux folkloriques, chants alternés…

La fête de l’automne, qui se tient entre les 16e et 20e jours du 8e mois lunaire, rend hommage à Nguyên Trai, un grand homme de culture du monde. Au programme : Hâu dông, encore appelé Hâu bong ou Lên dông, rite religieux de la Déesse-Mère (Dao Mâu), fêtes militaires sur la rivière Luc Dâu, soirée des lanternes flottantes, cérémonie d’invocation des morts…

En 2012, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a décidé d’inscrire le festival de la pagode de Côn Son dans la liste des patrimoines culturels immatériels nationaux.
 
Texte et photos : Mai Huong - Hông Lua/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Des mesures visant à revitaliser le tourisme vietnamien Des experts se sont réunis lors de la session plénière du Sommet du tourisme du Vietnam 2019 qui s'est tenu à Hanoï le 9 décembre pour discuter des mesures visant à aider le tourisme vietnamien à s'envoler dans l'avenir.