24/09/2021 21:08
De jeunes chanteurs vietnamiens voient leur musique diffusée à l’étranger, notamment grâce à l’effet viral des réseaux sociaux. Une tendance qui devrait se confirmer dans les années à venir.
>>Une Viêt kiêu gardienne de la musique traditionnelle
>>Un clip vidéo fait l'éloge des "anges en blouse blanche"
>>Crise sanitaire : les stars du show-biz se mobilisent

La rappeur Phao et le chanteur Son Tùng M-TP possèdent des hits diffusés largement à l’étranger.
Photo : NVCC/CVN

La chanson vietnamienne s’exporte

Les auditeurs sont habitués à ce que les chanteurs vietnamiens reprennent les tubes étrangers ou chantent en langue étrangère. Mais ces derniers temps, la situation s’est quelque peu inversées : plusieurs chansons vietnamiennes ont été reprises ou chantées par les artistes étrangers, ce qui a créé un effet viral sur divers plateformes et réseaux sociaux.

On peut prendre le cas de Hai phut hon ("Plus de deux minutes", en français) interprété par la rappeur Pháo - Masew et remixé par DJ Kaiz, qui a connu un succès fulgurent sur Douyin, la version chinoise de TikTok. Ce tube vietnamien figure ainsi au Top des chansons les plus populaires sur ce réseau social, ayant attirée des centaines de milliers d’écoutes. La chanson s’est même classée au No1 sur le classement mondial Shazam. Une vidéo de 10 secondes où les TikTokers chinois chantent et dansent en suivant la mélodie de la chanson est aussi devenue tendance sur les plateformes sociales. Le titre a même fait une percée aux États-Unis quand il a été entonné à de nombreuses reprises durant les matchs de la ligue de basket-ball américaine NBA Playoffs 2021.

De la même manière, Hay trao cho anh ("Donne-moi-le", en français) du chanteur Son Tùng M-TP, en collaboration avec Snoop Dogg,  a également été diffusé lors des grandes compétitions de sport régionales comme aux Jeux de l’Asie du Sud-Est SEA Games 30 en 2019.

Nombre de nos chanteurs ont aussi fait fondre la toile à l’étranger, comme en Chine, en Russie, en République de Corée ou même au Japon, avec ces nouveaux tubes, qui ont même été repris par les youtubeurs ou tiktokeurs internationaux. On pense notamment à Cứ chill thôi de Chillies - Suni Hạ Linh et Rhymastic, Anh có muôn dưa em vê không? ("Veux-tu m’emmener"?) interprété par Orinn et Ngô Lan Huong, etc.

Des mélodies entrainantes virales

Le chanteur-compositeur Quang Hùng MasterD, récent phénomène musical, fait vibrer l’audience thaïlandaise avec son tube intitulé "Dê dên dê di" ("Ça va et ça vient", en français).
Photo : Thanhniên/CVN
Récent phénomène musical au Vietnam, le chanteur-compositeur Quang Hùng MasterD (de son vrai nom Lê Quang Hùng, né en 1997 à Huê (Centre), ancien candidat de The Debut en 2018) a fait également vibrer l’audience thaïlandaise avec son tube intitulé "Dê dên dê di" ("Ça va et ça vient", en français). Ce titre a largement été reprise par les stars du pays des Hommes libres. Il poursuit maintenant sa propagation époustouflante vers le Cambodge, le Laos, le Myanmar et la Chine également.

Les plates-formes et réseaux sociaux participent activement aujourd’hui à diffuser du contenu à l’international et il semble que les tubes vietnamiens, jusque-là réservés au public national, commencent à trouver un public international. A l’image d’un pays jeune, les chansons vietnamiennes actuelles sont très entrainantes : "La plupart de ces chansons vietnamiennes disposent des mélodies joyeuses qui font les auditeurs s’ambiancer. La production musicale vietnamienne s’adapte ainsi aux nouvelles tendances dans le monde", fait remarquer le compositeur-producteur Khac Hung.

Quant à Son Tùng M-TP, qui possède aujourd’hui des titres figurant dans les classements mondiaux, il fait part de sa confiance dans l’"épanouissement des chanteurs vietnamiens à l’étranger". "Des mélodies jeunes, captivantes, toucheront facilement le cœur des spectateurs puis seront rapidement reçues par la jeune audience, quelle que soit sa nationalité", a affirmé le jeune chanteur.

Hông Anh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.