01/02/2021 21:39
La lutte anti-corruption est un combat à long terme, ardu et drastique, a déclaré le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) et président vietnamien, Nguyên Phu Trong, lors d'une conférence de presse pour annoncer les résultats du XIIIe Congrès du Parti, tenue le 1er février au matin au Centre national des conférences à Hanoï.
>>La lutte anti-corruption : la détermination politique sans faille du Parti
>>La Commission des affaires intérieures appelée à contribuer plus à la lutte anti-corruption
>>Le leader du PCV fait l'éloge de la lutte contre la corruption

Le secrétaire général du PCV et président vietnamien Nguyên Phu Trong (debout) préside la conférence de presse pour annoncer les résultats du XIIIe Congrès du Parti. Photo : VNA/CVN

La campagne de lutte contre la corruption et les phénomènes négatifs a débuté en 2013, avec la création du Comité national de pilotage de la prévention et du contrôle de la corruption, a-t-il rappelé, ajoutant que depuis 2013, plusieurs membres du Comité central du PCV et des membres du Bureau politique avaient été condamnés à des peines de prison, et des millions de dollars avaient été récupérés.

"J'affirme que ce combat ne s'arrêtera pas et il n'y a pas de +zone interdite+", a souligné le secrétaire général et président vietnamien, Nguyên Phu Trong. Pour les temps à venir, il a souligné: "Les tâches à venir sont encore importantes, nombreuses, lourdes, difficiles, avec de nombreux risques, ainsi que de nombreux développements complexes imprévisibles. Je ferai de mon mieux!".

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Binh Thuân met les petits plats dans les grands pour séduire Le Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Binh Thuân (Centre) prévoit un plan de stimulation touristique ayant pour thème "Binh Thuân, destination sure, accueillante et attractive", afin d'attirer les voyageurs à l’occasion des vacances de la Journée de la libération du Sud (30 avril) et de la Fête du Travail (1er mai).