27/04/2020 23:16
Le vice-président de l'Organisation japonaise de promotion du commerce (JETRO), Hironobu Kitagawa, a déclaré que des entreprises étrangères appréciaient hautement les efforts du Vietnam pour améliorer sa politique commerciale internationale en se tenant au courant des tendances mondiales.
>>Promouvoir la coopération décentralisée entre le Vietnam et le Japon
>>La JETRO étudie l'environnement d'investissement à Hâu Giang

Le vice-président de l'Organisation japonaise de promotion du commerce (JETRO), Hironobu Kitagawa. Photo : Thành Huu/VNA/CVN

Lors d’une interview accordée au correspondant de l’Agence Vietnamienne d’Information au Japon à l'occasion du 45e anniversaire de la réunification du pays (30 avril), le vice-président de l'Organisation japonaise de promotion du commerce (JETRO), Hironobu Kitagawa, a indiqué que ces efforts du Vietnam  visant à améliorer sa politique commerciale internationale, comprenaient notamment la mise en œuvre de l'accord commercial bilatéral Vietnam - États-Unis, l'adhésion à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et à l'accord de partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP).

Il a estimé que depuis le lancement du Dôi Moi (Renouveau) en 1986, l'économie vietnamienne a connu une forte croissance. Le produit intérieur brut  a augmenté de près de 50 fois, passant de 5 milliards d'USD en 1986 à 245 milliards d'USD en 2018, selon une conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED). C’était le taux de croissance le plus élevé au sein de l’ASEAN.

Le succès est dû à l’attraction d’entreprises étrangères et à l’augmentation de ses exportations. En 1986, le chiffre d'affaires à l'exportation du Vietnam était plusieurs fois inférieur à celui de la Malaisie ou de la Thaïlande. Cependant, en 2018, les exportations du Vietnam ont atteint plus de 240 milliards d'USD, rattrapant ces pays.

Les efforts du Vietnam pour améliorer sa politique commerciale internationale en suivant les tendances mondiales ont été hautement appréciés par les entreprises étrangères. La création par le Vietnam d'un environnement d'investissement ouvert pour un certain nombre de pays et de régions comme l’Initiative conjointe Vietnam - Japon, le Forum d’affaires du Vietnam avec la participation des entreprises occidentales, ont également contribué de manière significative à ces efforts.

En donnant des propositions aux dirigeants vietnamiens pour maintenir le développement économique du pays dans le futur, Hironobu Kitagawa a précisé que dans une enquête menée par la JETRO en 2019, les entreprises japonaises ont classé le Vietnam à la tête des pays l’ASEAN, 63,9% déclarant avoir l'intention de développer leurs activités commerciales dans ce pays.

En ce qui concerne l'environnement de l'investissement, "la taille du marché et les potentiels de croissance" et la "stabilité sociopolitique" sont les deux facteurs très appréciés par les entreprises japonaises.

Cependant, les entreprises enquêtées ont fait part de leurs inquiétudes concernant les questions de la "hausse des coûts de main-d'œuvre", de la "gestion des politiques pas claire des autorités locales", du "pourcentage élevé de salariés changeant d’emploi", de la réduction des priorités dans l’investissement et de la pénurie d'électricité.

Parlant de la promotion des relations entre les deux pays, Hironobu Kitagawa a précisé que les deux parties devaient reconnaître le potentiel de la combinaison des synergies à travers la coordination entre les intellectuels japonais et vietnamiens. Les échanges entre les jeunes et les ressources humaines hautement qualifiées des deux pays jouent un rôle très important pour ces synergies.

Par ailleurs, d’autres domaines potentiels de synergies sont l'agriculture, la foresterie et la pêche, 37,7% de la main-d'œuvre vietnamienne travaillant dans ces secteurs. Cependant, comme ils ne représentent que 15% du PIB du Vietnam, il est nécessaire d'augmenter leur valeur ajoutée, a-t-il conclu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam