La France passe le pic de la canicule en dépassant les 40°C dans le Sud-Ouest

La France a passé samedi 18 juin le pic d'un épidode caniculaire intense et d'une précocité inédite avec des températures parfois supérieures à 40°C et de nombreux records absolus de chaleur, particulièrement dans le Sud-Ouest et l'Ouest, où des orages sont attendus en soirée.

>>La canicule atteint un pic dans le Sud de l'Europe

>>La vague de chaleur va s'amplifier pour toucher toute la France

>>La chaleur envahit la France, la sécheresse s'aggrave

Carte montrant les départements concernés par une alerte vigilance pour risque de canicule jusqu'au 19 juin 06h00, selon Météo-France.
Photo : AFP/VNA/CVN

Ces orages ponctuels sur la façade atlantique sont les "prémices d'une dégradation pluvio-orageuse" prévue dimanche 19 juin et qui fera "régresser progressivement" la canicule, les plus fortes chaleurs se décalant vers l'Est, avec notamment jusqu'à 38 degrés attendus sur le Nord-Est dimanche 19 juin selon Météo-France.

Le service météorologique a relevé samedi 18 juin des pointes voisines de 42°/43°C"dans le Sud-Ouest, avec des records de températures "tous mois confondus", comme à Biarritz (42,9°C) au Pays basque, au Cap-Ferret (41,9°C) sur le Bassin d'Arcachon ou encore à Biscarrosse dans les Landes (41°C, record de 1968 égalé).

La barre symbolique des 40°C a aussi été atteinte ailleurs dans l'Ouest, comme dans les Deux-Sèvres (Niort), en Charente-Maritime (Rochefort), en Ile-et-Villaine (à La Noé-Blanche), dans le Maine-et-Loire (Angers) et l'Indre-et-Loire (Reignac). Le mercure n'a toutefois pas dépassé les 37°C à Paris.

L’enseigne d’une pharmacie de Toulouse (Haute-Garonne) indiquant la température, le 16 juin 2022.
Photo : AFP/VNA/CVN

Près de 45 millions de personnes sont toujours concernées par les niveaux rouge ou orange de vigilance canicule : 11 départements en rouge, des Pyrénées-Atlantiques à la Vendée, et 59 en orange.

Selon Météo-France, le pays a aussi connu des records absolus de chaleur "minimale". Avec 23,5°C au plus bas samedi 18 juin, il n'avait ainsi jamais fait aussi chaud la nuit à Belle-Ile-en-Mer (Morbihan), effaçant un record datant de 45 ans.

AFP/VNA/CVN