06/07/2022 18:36
Compte tenu de l’évolution complexe et imprévisible dans le monde, les activités diplomatiques économiques doivent être déployées rapidement et de manière concertée tout en suivant de près les lignes directrices, les orientations et les besoins du pays ainsi qu’en accord avec les avantages des partenaires et des localités, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Bùi Thanh Son.

Le chef de la diplomatie vietnamienne a donné l’instruction lors d’une réunion tenue le 5 juillet à Hanoi destinée à passer en revue la diplomatie économique au cours des six premiers mois de 2022 et d’énoncer les tâches pour le reste de l’année.

Il a demandé aux unités concernées d’investir des ressources et d’améliorer encore la rapidité de la recherche et des conseils économiques, en particulier sur les tendances économiques mondiales, ainsi que dans la prévision et l’évaluation des impacts sur le Vietnam afin de recommander des solutions appropriées.

Le ministre des Affaires étrangères Bùi Thanh Son lors de la réunion à Hanoi, le 5 juillet. Photo : VNA/CVN

Tout en saluant les efforts des ambassadeurs et des chefs des organes de représentation dans et hors du pays, il a demandé aux organes impliqués dans la diplomatie économique d’être plus proactifs dans la mise en œuvre globale et synchrone des tâches, créant une synergie entre tous les piliers diplomatiques pour déployer la diplomatie économique au service du développement.

Pour promouvoir les résultats positifs obtenus au cours du premier semestre de cette année, le responsable a ordonné aux organes de représentation de se coordonner dès le début de la préparation de plans et de contenus spécifiques pour servir les activités de haut niveau en matière d’affaires extérieures.

Il est nécessaire de lier étroitement la diplomatie économique à la diplomatie politique, culturelle et aux autres activités extérieures, a-t-il déclaré, soulignant la nécessité de placer les personnes, les localités et les entreprises au centre de la diplomatie économique pour garantir leur efficacité.

Les participants à la réunion ont convenu que la diplomatie économique a été activement et globalement mise en œuvre depuis le début de l’année, apportant des contributions positives aux réalisations socio-économiques exceptionnelles du pays. Le ministère des Affaires étrangères (MOFA) s’est fortement tourné vers la diplomatie économique pour servir la relance économique ainsi que la transition du pays vers une adaptation sûre à la pandémie de COVID-19 et la réouverture des activités commerciales internationales, ont-ils indiqué.

Le MOFA et les organes de représentation du Vietnam à l’étranger ont intensifié leurs travaux de recherche, mis en œuvre vigoureusement des activités extérieures, en particulier celles de haut niveau, dans lesquelles la priorité est donnée au renforcement de la coopération dans les domaines de l’économie, du commerce, de l’investissement, de l’énergie et de l’agriculture.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï