26/11/2021 22:24
Les experts à une réunion consultative avec les détaillants tenue vendredi 26 novembre à Hanoi ont mis en avant le renforcement de la communication pour réduire l’utilisation de sacs et produits en plastique à usage unique.
 >>Huê s'engage à réduire de 30% ses déchets plastiques d'ici 2024
>>Le Vietnam s’emploie à renforcer la gestion des déchets plastiques
>>Renforcement de la gestion des déchets plastiques au Vietnam

Dans les grandes villes, de nombreux supermarchés se sont engagés à ne pas utiliser de sacs plastiques à utiliser comme emballage des feuilles de bananier.
Photo : VNA/CVN

La réunion consultative avec les détaillants a été organisée par l’Institut de stratégie et de politique des ressources naturelles et de l’environnement (ISPONRE) du ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement en collaboration avec le Département de l’industrie et du commerce de Hanoi et la Vietnam Business for Environment (VB4E).

L’ISPONRE, conjointement avec le Département de l’industrie et du commerce de Hanoi, a appelé les entreprises à participer à une alliance des détaillants pour la réduction de la consommation des sacs et produits en plastique à usage unique, une initiative qui a réuni jusqu’en juillet dernier 15 détaillants, a fait savoir son directeur adjoint Nguyên Trung Thang.

Selon le responsable, environ 104.000 sacs en plastique sont utilisés chaque jour au Vietnam, soit 38 millions de sacs en plastique par an, et 46 sur 48 supermarchés fournissent des sacs en plastique gratuits, soit 1.454 sacs en plastique par supermarché en moyenne journalière.

Les représentants de 15 détaillants participant à l’alliance se sont engagés à mettre en œuvre des programmes de réduction des sacs en plastique et des produits en plastique à usage unique, ciblant l’objectif d’augmenter de 20% le nombre de clients interagissant sur la Fanpage du supermarché ; vers l’objectif de 10% des clients des enseignes utilisant des sacs réutilisables lors de leurs achats.

Ces derniers temps, la plupart des localités ont connu des changements drastiques dans les méthodes de production et les habitudes d'utilisation de produits en plastique à usage unique et de sacs en plastique non biodégradables, avec des produits et emballages respectueux de l'environnement dans l'usage quotidien des personnes.

Dans les grandes villes et provinces, la plupart des supermarchés se sont engagés à ne pas utiliser de sacs plastiques comme Co.op mart Vietnam, supermarché Big C à Dà Nang, Big C Hanoï... et à utiliser comme emballage des feuilles de bananier.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a approuvé en juillet dernier le Projet de renforcement de la gestion des déchets plastiques au Vietnam afin de parfaire les mécanismes, politiques et lois sur la gestion de ceux-ci, la production et la consommation de sacs et produits plastiques non biodégradables à usage unique.

Le projet vise à atteindre l’objectif d’ici 2025 que les centres commerciaux et les supermarchés utiliseront tous des sacs en plastique et des emballages respectueux de l’environnement ; que 100% des centres de villégiature, sites touristiques, hébergements touristiques et autres établissements de services touristiques le long de la côte n’utiliseront plus de produits en plastique jetables et de sacs en plastique difficiles à décomposer.

Le projet vise aussi à assurer la collecte, la réutilisation, le recyclage et le traitement de 85% des déchets plastiques générés ; réduire de 50 % les déchets plastiques dans les mers et les océans ; réduire progressivement la production et l'utilisation de sacs en plastique difficiles à décomposer et de produits en plastique jetables dans la vie quotidienne.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Coopérer pour promouvoir la transformation numérique dans le tourisme Le Centre de promotion du tourisme de Dà Nang et la Sarl Klook Travel Vietnam ont signé le 21 janvier un accord pour renforcer la coopération et accélérer la communication pour promouvoir le tourisme local.