La calamote, de la rivière au sac à main

Depuis 2001, l’entreprise Mekong Quilts Europe agit pour l’emploi durable des femmes vietnamiennes défavorisées, en créant des produits de haute qualité, faits main et respectueux de l’environnement. Illustration avec la fabrication d’articles en jacinthe d’eau ou calamote, une plante aquatique des rivières, canaux et lacs des régions tropicales, de la famille des Pontédériacées.

>>Les sacs à main carex, un succès écologique d'un jeune entrepreneur

>>Du sac d’aliments pour animaux au sac tendance

Dans le district de Long My, province de Hâu Giang (Sud), ce végétal envahit les cours d’eau, bloque les passages, abîme les moteurs de bateaux et empêche le bon développement de la vie aquatique locale.

Les artisanes le récoltent pour sa fibre qui, une fois séchée et traitée, devient un matériau résistant.

La calamote peut désormais être transformée en divers objets : pochettes, sacs et sets de table, notamment.

Récolte de la calamote.
Les jacinthes d’eau récoltées sont étalées pour être séchées.
Une artisane confectionne un sac en jacinthe d’eau.
La calamote est transformée en de superbes sacs à main.

Texte et photos : Hervé Fayet - MQE/CVN