15/03/2021 16:37
Nous sommes en mars et les bauhinies de la province septentrionale de Diên Biên s’épanouissent. Les bauhinies, plante emblématique de la région Nord-Ouest, sont en pleine floraison à flanc de forêts, de montagnes et le long des sentiers menant aux villages de Diên Biên Dông, Muong Chà, Tuân Giao et Tua Chùa.
>>À Diên Biên, Muong Nhé à l’assaut de la pauvreté
>>La vitalité de la vie religieuse à Muong Nhé


Les fleurs de bauhinie sont blanches, roses et pourpres, des couleurs douces appréciées par les habitants. 

Considérée par l’ethnie Thai comme la reine des fleurs, la bauhinie symbolise l’amour et la fidélité. La fleur est aussi belle qu'une fille Thai : une beauté éblouissante, rustique et humble; une beauté sauvage mais tout aussi séduisante ...

Promouvoir le tourisme

Luong Thi Dai, spécialiste de la culture de l’ethnie Thai, a déclaré que cette plante était associée depuis longtemps à la vie des Thai. "À chaque saison des fleurs, toute la communauté est excitée et joyeuse. La fleur les aide à se détendre et à décorer leurs villages. Les gens effacent tout mécontentement et deviennent plus unis. La chemise blanche des femmes Thai représente deux pétales de bauhinies embrassant les charmantes figures des femmes", a-t-elle informé.

Les habitants cueillent également les jeunes feuilles, les fleurs et les graines pour cuisiner divers plats. Une sauce composée à base d’ail, de galanga, de piment, de poivre de forêt (mac khen) et de fleurs de bauhinie est particulièrement savoureuse.

Lo Thi Mây, une autre femme locale, a déclaré que chaque saison de floraison des bauhinies lui apportait des sentiments différents. "C’est la saison où les jeunes expriment leur amour", a-t-elle partagé.

La fête des fleurs de bauhinies commence chaque année en mars comme activité culturelle marquant la victoire historique de Diên Biên Phu en 1954. Ces dernières années, elle a attiré de nombreux visiteurs.

Sites historiques connus

Bien que la beauté des fleurs de bauhinies soit séduisante, les touristes ne doivent pas oublier de visiter la principale destination de la province. Le vestige historique de Diên Biên Phu comprend un musée et le monument de la victoire, un cimetière, le QG du général De Castries, l'aéroport de Muong Thanh, les bases de Hông Cum et  Him Lam. Ce site couvre toute la vallée de Diên Biên où les combats entre l'armée vietnamienne et le corps expéditionnaire français  firent rage en 1954.

Le lac Pa Khoang est situé au milieu du paysage naturel spectaculaire de la commune de Muong Phang. Il joue un rôle important pour la vie quotidienne des habitants. En hiver, le brouillard le recouvre créant un paysage féerique avec de hautes montagnes cachées dans les nuages au loin. En été, le climat est agréable.

Le ruisseau de Hua Pe dans la commune de Thanh Luông est une autre attraction pour les amoureux de la nature. Le ruisseau part d'une montagne et se jette dans les ruisseaux Nâm Pe et Hua Pe. De l’eau chaude aux vertus thermales coule toute l’année.

Les touristes devraient également visiter A Pa Chai, à l’extrême ouest du Vietnam. Le hameau d’A Pa Chai se trouve au carrefour de la Chine, du  Laos et du Vietnam. Situé dans la commune de Sin Thâu, rattaché au district de Muong Nhe, province de Diên Biên, A Pa Chai  abrite la borne zéro de l’extrême ouest du Vietnam. Situé à 1.864 m d'altitude, il abrite des montagnards d’ethnies Hà Nhì, entre autres.




Symbole de l'amour

De couleur blanche innocente et d’un doux parfum, les fleurs de bauhinies commencent à fleurir à la mi-février et sont en pleine floraison en mars. Chaque fleur a cinq pétales. Son parfum est le plus fort au moment du lever du soleil.

Chez les Thai, on considère que la fleur porte le nom d'une belle femme dénommée Ban, amoureuse d'un homme fort, Khum. La conte dit ceci : il était une fois, dans la région  Nord-Ouest, une belle et douce Ban. De nombreux hommes du village voulaient l'épouser. Mais elle  tomba amoureuse d'un pauvre homme qui travaillait dur : Khum. Les parents de Ban la forcèrent à épouser un homme riche. Ban se faufila dans le village de Khum pour le rencontrer mais elle ne put le trouver chez lui. Elle   laissa son écharpe dans son escalier puis se    précipita à sa recherche. Elle erra de montagne en montagne et l'appela, avant de s'effondrer, épuisée, sous des arbres.

Lorsque Khum revint de son travail dans les champs, il   trouva l’écharpe de Ban dans la maison et   ressentit que quelque chose de grave lui était arrivé. Il la chercha de forêt en forêt, avant de mourir d'épuisement et de se transformer en oiseau solitaire, volant à la recherche de sa dulcinée. Là où Ban est mort, un arbre a grandi, qui a fleuri avec des fleurs blanches au printemps. Les gens  entendirent des oiseaux gazouillant comme Khum appelant sa petite amie, et  donnèrent à l'arbre le nom de Ban pour se souvenir de leur amour magnifique mais tragique.
 

Texte : Thành Duc/CVN
Photos : Pham Dung/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.