16/03/2021 17:14
La 34e session de la Commission juridique de l’Assemblée nationale s’est réunie mardi 16 mars sous forme de visioconférence.
>>Clôture de la 54e réunion du Comité permanent de l’AN
>>Le Comité permanent de l’AN examine des questions importantes
>>L’Assemblée nationale de la XVe législature sera composée de 500 députés


Le président de la Commission juridique de l'Assemblée nationale Hoàng Thanh Tùng.
Photo : VNA/CVN
La Commission juridique de l’Assemblée nationale a examiné le rapport bilan des travaux du gouvernement du mandat 2016-2021. Elle a donné des opinions sur le rapport du gouvernement sur la réglementation du nombre des candidats à l’Assemblée nationale titulaires d’une charge publique planifiée du Conseil populaire de Hanoi pour le mandat 2021-2026. Elle a également vérifié le projet du gouvernement sur la création et  l'ajustement des limites administratives de villes et provinces.

Au cours de la séance du matin, la Commission a examiné le rapport  bilan du gouvernement.

Des députés ont demandé au gouvernement de prêter attention à la mise en œuvre de la résolution de l'Assemblée nationale et des recommandations de ses agences sur l'organisation de l'appareil administratif d'État, ainsi que d'évaluer l'efficacité des programmes de formation des cadres et les résultats dans le rénovation du système d’organisation et de gestion, d’amélioration de la qualité et de l’efficacité des activités des agences de services publics.

De plus, le plan de création de diverses unités administratives et les ajustements des limites administratives dans certaines localités ont été examinés.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Binh Thuân met les petits plats dans les grands pour séduire Le Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Binh Thuân (Centre) prévoit un plan de stimulation touristique ayant pour thème "Binh Thuân, destination sure, accueillante et attractive", afin d'attirer les voyageurs à l’occasion des vacances de la Journée de la libération du Sud (30 avril) et de la Fête du Travail (1er mai).