22/07/2020 16:11
Un défi avec Tony Parker ou une place sur le parcours de la flamme olympique : à quatre ans de la cérémonie d'ouverture des JO de Paris-2024, son comité d'organisation (Cojo) a lancé mardi 21 juillet un "club" ouvert au grand public.
>>JO : Paris-2024 face à l'impact budgétaire du COVID-19
>>JO-2024 : "sans doute" des dépassements de coûts, mais le budget restera contrôlé

Le comité d'organisation (Cojo) de Paris-2024 a lancé mardi 21 juillet un "club" ouvert au grand public à quatre ans de la célémonie d'ouverture.
Photo : AFP/VNA/CVN

Privés du temps fort que devaient constituer les Jeux olympiques de Tokyo et contraints de revoir leur projet à cause de l'impact du COVID-19 sur leur budget, les organisateurs de Paris-2024 ont maintenu cette opération intitulée "Toi aussi fais les Jeux".

En s'inscrivant sur le site de Paris-2024, les amateurs pourront espérer être sélectionnés cet été pour participer à quelques défis comme celui de nager contre le champion olympique Florent Manaudou, disputer une partie de tennis de table en simultané face au numéro 1 français Simon Gauzy, ou se mesurer à la quadruple championne du monde de judo Clarisse Agbegnenou.

Dimanche 21 juillet, c'est la légende du basket Tony Parker qui attend ses fans - environ 80 seront choisis - , pour des rencontres en 3x3 sur un terrain parisien.

Lors de la présentation du dispositif, au siège du comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris-2024, le patron du Cojo Tony Estanguet a promis que les membres les plus fidèles seraient récompensés, en évoquant notamment le parcours de la flamme olympique.

"On a envie de le proposer aux membres du club les plus actifs", a-t-il lancé, promettant de "faire vivre l'aventure Paris-2024 au plus grand nombre", sans afficher d'objectif chiffré du nombre de participants.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.