12/01/2019 00:07
Le vice-ministre des Affaires étrangères Nguyên Quôc Cuong a reçu vendredi 11 janvier, à Hanoï, les ambassadeurs et représentants diplomatiques en chef de l’Angola, du Maroc, du Nigeria, de l’Égypte, du Mozambique et de la Libye au Vietnam.

>>Renforcement des relations de la coopération entre le Vietnam et l'Afrique
>>Augmentation des exportations vers les marchés du Moyen-Orient et de l’Afrique
 

Le vice-ministre des AE, Nguyên Quôc Cuong, reçoit des ambassadeurs des pays africains, le 11 janvier à Hanoï. Photo: CPV/CVN


Il a remercié ces pays africains d’avoir soutenu le Vietnam dans sa lutte pour l’indépendance nationale, souhaitant une coopération plus étroite au sein des forums multilatéraux comme l’ONU, le Mouvement des non-alignés ou la coopération Sud-Sud. 

Le vice-ministre a remercié les pays qui ont soutenu la candidature du Vietnam au poste de membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, mandat 2020-2021, et souhaité que les autres fassent de même. 

Il a demandé aux ambassadeurs et représentants diplomatiques en chef  de partager des expériences et d’aider le Vietnam pour l’établissement des relations officielles entre le Vietnam et l’Union africaine. 

En tant que membre de l’ASEAN et signataire de l’accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), le Vietnam est prêt à aider les pays africains à accéder au marché de l’Asie du Sud-Est et de l’Asie-Pacifique, a déclaré le vice-ministre  Nguyên Quôc Cuong.

Les diplomates africains, de leur côté, ont hautement apprécié les relations de coopération traditionnelle avec le Vietnam et se sont engagés à promouvoir les visites des dirigeants de tous les échelons au Vietnam.


Ils ont demandé au Vietnam de partager ses expériences en matière d’agriculture, de télécommunication, d’éducation et de santé.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnent

Ha Long, une ville sans tabac Il y a dix ans, Ha Long, la station balnéaire mondialement connue pour l’exceptionnelle beauté de sa baie, interdisait de fumer dans les sites touristiques, les plages et les hôtels locaux pour promouvoir un tourisme-santé.