29/06/2018 10:38
L'aéroport international de Bali, île la plus touristique de l'archipel indonésien, a été fermé vendredi 29 juin en raison de l'éruption du volcan Agung, qui émettait un nuage de poussière et de cendres de 2.000 mètres de hauteur.

>>Des avions supplémentaires pour rapatrier les touristes chinois bloqués à Bali
>>Le volcan de Bali crache ses cendres, l'aéroport reste fermé
 

Des touristes observent l'éruption du Volcan Agung, à Bali le 30 novembre 2017. Photo: AFP/VNA/CVN


L'aéroport de Denpasar, le 3e d'Indonésie en nombre de passagers, a été fermé à tous les vols à partir de 03h00 (19h00 GMT jeudi 28 juin), et devait le rester au moins jusqu'à 19h00 locales.

"D'après les prévisions météo, le nuage de cendres volcaniques doit atteindre l'aéroport vendredi matin 29 juin", a indiqué dans un communiqué le porte-parole de la plateforme, Yanus Suprayogi.

Avant cette fermeture, une cinquantaine de vols avaient déjà dû être annulés à Bali, affectant plus de 8.000 passagers.

Ce volcan entre régulièrement en éruption depuis qu'il s'est réveillé l'an dernier.

La menace d'une éruption avait provoqué en novembre le chaos dans les transports et affecté l'économie de Bali, en particulier le très lucratif secteur du tourisme.

La dernière éruption majeure de l'Agung avait fait quelque 1.600 morts en 1963.

L'Indonésie, qui compte le plus grand nombre de volcans actifs dans le monde, est située sur la "ceinture de feu du Pacifique", zone de collision de plaques tectoniques théâtre de nombreux séismes et éruptions volcaniques.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.