13/01/2022 18:05
Hô Chi Minh-Ville a mis en place un modèle de traitement post-COVID-19 à trois étages correspondant à la gravité de la maladie, a informé mercredi 12 janvier le Département municipal de la santé.
>>COVID-19 : le Vietnam signale 16.019 nouveaux cas dans toutes les localités
>>Hô Chi Minh-Ville discute du traitement du COVID-19 et de la relance

Des médecins soignent un patient du COVID-19 à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

La mégapole du Sud compte plus de 300.000 patients du COVID-19 qui sont sortis guéris de l’hôpital. Parmi eux, un nombre potentiellement important concerné par la persistance de symptômes incite les pouvoirs publics à apporter des solutions appropriées.

Du premier décembre 2021 au 10 janvier 2022, 1.021 patients guéris du nouveau coronavirus mais qui se plaignent de troubles sont allés à l’hôpital pour se faire examiner par un médecin, selon le directeur adjoint dudit département Nguyên Anh Dung.

La plupart des patients qui souffrent du COVID-19 se rétablissent complètement, bien que certains souffrent d’effets à long terme sur plusieurs systèmes de l’organisme, notamment les systèmes pulmonaire, cardiovasculaire et nerveux, ainsi que d’effets psychologiques.

Les soins de santé publics post-COVID-19 sont une priorité à l’échelle mondiale et l’un des enjeux clés du secteur de la santé de Hô Chi Minh-Ville en 2022, a déclaré le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Duong Anh Duc.

Un homme se fait vacciner contre le COVID-19 à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

En attendant une mise à jour par le ministère de la Santé du protocole de traitement post-COVID-19, la ville fera appel aux experts pour orienter les personnes concernées, informer leurs professionnels de santé et accélérer la recherche sur cette maladie encore très méconnue, a-t-il fait savoir.

Il s’agit avant tout d’éviter l’errance médicale des personnes concernées, le recours à des traitements non adaptés, voire des hospitalisations non nécessaires, et aussi d’informer les professionnels de santé pour qu’ils puissent prendre en charge leurs patients et au besoin, les orienter.

Le Département de la santé de Hô Chi Minh-Ville a demandé dans un texte envoyé mercredi 12 janvier aux comités de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19 des arrondissements, des districts et de la ville de Thu Duc de continuer d’effectuer des tests rapides de dépistage du COVID-19 et d’achever la vaccination des personnes à risque avant le 20 janvier.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires prennent leur destin en main

Cao Bang travaille avec des experts du Réseau mondial des géoparcs Le Comité populaire de la province de Cao Bang au Nord a travaillé le 25 mai avec un groupe d’experts du Réseau mondial des géoparcs sur le géoparc mondial Non Nuoc Cao Bang, en vue de la réévaluation prochaine de ce géoparc.