26/10/2021 19:17
Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.

>>Phu Quôc prête à accueillir les premiers touristes étrangers
>>Des bulles touristiques dans le Sud Vietnam
>>Le tourisme se prépare à la relance

Les croisiéristes à bord du bateau à grande vitesse en direction de Cân Gio, à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : CTV/CVN


Le circuit fluvial Bach Dang - Cân Gio, mis en service le 24 octobre par le Groupe Saigontourist, en coopération avec le Service municipal du tourisme, a marqué le retour des croisières au départ de Hô Chi Minh-Ville. Après une longue période de préparation afin de minimiser le plus possible les risques de contamination au COVID-19, cette réouverture fait le bonheur des citadins qui pourront prendre l’air sur le fleuve de Saigon. 

Ce premier circuit permet aux touristes de naviguer au départ de Bach Dang en centre-ville et de découvrir le magnifique paysage jusqu’aux mangroves de Cân Gio, en passant par Thanh An, Thiêng Liêng, Vàm Sat et de déguster en chemin les particularités culinaires locales.

Après ce premier programme de visite, le Service du tourisme de la ville continuera de se coordonner avec les districts et les agences de voyage pour exploiter et opérer d’autres visites fluviales en direction de Cân Gio pour une durée de deux jours une nuit. Un programme proposera le trajet de de Bach Dang à Cu Chi en liaison avec Binh Duong ou encore la route Bach Dang - 7e arrondissement - Cân Gio, entre autres, ce pour diversifier les produits et services touristiques, conformément à la feuille de route pour rétablir les activités touristiques approuvée par le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville.

Outre les programmes de visite de Cân Gio par voie routière, la route fluviale Bach Dang - Cân Gio devrait contribuer à offrir aux visiteurs des expériences nouvelles et intéressantes.

Réduire le trafic routier et la pollution

Le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Phan Thi Thang, a affirmé que la ville a identifié le tourisme fluvial comme l'une de ses forces pour développer de nouveaux produits touristiques. Les dirigeants municipaux ont également demandé aux départements et aux secteurs d'élaborer de manière proactive des plans et des solutions pour créer des programmes et aider les entreprises à développer des produits de tourisme fluvial.

 

Les croisiéristes au quai de Bach Dang pour le circuit Bach Dang - Cân Gio, le 24 octobre.
Photo : ST/CVN


"Dans un contexte toujours marqué par l’épidémie de COVID-19, où l’aspect sécuritaire restera prépondérant pendant encore longtemps, le tourisme fluvial apparait comme pertinent, faisant voyager les touristes en petits groupes et à l’air libre. Plus tard, lorsque la situation sanitaire reviendra à la normale, le tourisme fluvial aura toujours du sens et ce pour une autre raison : il permettra de réduire le trafic routier et ainsi la pollution qui lui est lié", a ajouté Phan Thi Thang.

Ces derniers temps, Hô Chi Minh-Ville et Saigontourist ont organisé près de 20 circuits routiers pour le personnel médical, les médecins et les forces de première ligne dans la prévention et le contrôle des maladies. La ville s'est également connectée pour organiser des programmes de voyage en ligne entre la ville et les provinces de Tây Ninh, Khanh Hoà, Phu Yên, Binh Dinh et bientôt plusieurs provinces du delta du Mékong.

Selon l’agenda de l'ouverture touristique de la ville, la relance du secteur touristique sera divisée en trois phases. D'ici la fin de l'année, le secteur se concentrera sur la relance du marché domestique, et ne commencera à accueillir des visiteurs internationaux qu'en 2022.

Truong Giang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Des circuits au départ et à destination des Des circuits de visite sont organisés depuis novembre par Saigontourist Travel. Les programmes amènent les voyageurs dans des localités non infectées par le COVID-19, dans le Sud mais aussi le Nord du pays.