01/08/2021 16:43
Face aux évolutions complexes de la pandémie de COVID-19 à Hô Chi Minh-Ville qui compte actuellement plus de 92.000 infections depuis le 27 avril, date du début de la 4e vague épidémique, les autorités municipales ont décidé le 1er août de prolonger la distanciation sociale de 14 jours. Cette décision prend effet à partir du 2 août à 0h00.

>>Le PM exige une application stricte de la distanciation sociale
>>Resserrer le contrôle des flux de migrants en provenance des zones épidémiques

Un point de vaccination dans le gymnase Lanh Binh Thang, 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN


La prolongation de la distanciation sociale vise à éradiquer la propagation du coronavirus dans la mégapole économique du Sud.

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong, a demandé aux autorités locales de prendre des mesures plus drastiques pour prévenir et contrôler l'épidémie de COVID-19, de ne pas laisser les habitants sortir de leur résidence. 


Il a également demandé aux secteurs locaux concernés d'assurer les moyens de subsistance et les soins de santé pour les habitants. 

La ville accélérera la vaccination contre le COVID-19 pour les habitants. Elle en met en œuvre sa 5e phase avec 930.000 doses. Les personnes prioritaires de cette phase sont les plus de 65 ans et celles atteintes de comorbidités. Chaque quartier ou chaque commune dispose d'au moins deux points d'injection, chaque site de vaccination peut recevoir jusqu'à 200 personnes/jour.

Depuis le 9 juillet, la ville met en place la distanciation sociale conformément à la directive N°16 du Premier ministre sur la lutte contre l'épidémie de COVID-19.
 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.