17/08/2019 00:27
Le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a organisé le 15 août un séminaire sur l’amélioration du niveau de qualification et de la qualité des ressources humaines pour la période 2020-2030.
 >>La gouvernance des ressources humaines, facteur stratégique pour le développement des entreprises
>>Étudiants vietnamiens et étrangers discutent des ressources humaines 4.0

Le secrétaire du Comité municipal du Parti, Nguyên Thiên Nhân, prend la parole au séminaire sur des ressources humaines, le 15  août à Hô Chi Minh-Ville. Photo: VNA/CVN

Lors de ce séminaire, le directeur du Service municipal de l'éducation et de la formation, Lê Hông Son, a indiqué que Hô Chi Minh-Ville n'avait pas encore de  politiques et règlements homogènes pour les établissements appliquant des normes internationales dans leurs programmes de formation, notamment les écoles publiques.

Le secrétaire du Comité municipal du Parti, Nguyên Thiên Nhân, a affirmé que la productivité du travail de la mégapole du Sud était trois fois plus que la moyenne nationale. Selon lui, Hô Chi Minh-Ville représente 10% de la population vietnamienne mais près de 25% du PIB national.

Pour conforter son rôle important, la mégapole du Sud doit occuper la première place nationale en termes de qualité des ressources humaines, a souligné Nguyên Thiên Nhân.

De son côté, Nguyên Thanh Phong, président du Comité populaire municipal, a déclaré que l’amélioration de la qualité des ressources humaines était l’un des sept programmes décisifs de Hô Chi Minh-Ville pour s’assurer d’un développement rapide et durable.

S’agissant des orientations futures de la formation des ressources humaines, Hô Chi Minh-Ville pourra se concentrer sur les secteurs de l’intelligence artificielle, l’automatisation et la robotique, la santé, la gouvernance d’entreprise, la finance-la banque et le tourisme, a affirmé Nguyên Thiên Nhân.

Le secrétaire du Comité municipal du Parti a suggéré de créer un conseil consultatif de la formation de ressources humaines qui verra la participation de spécialistes étrangers, de soutenir des écoles de qualité et de favoriser celles qui cherchent à appliquer les normes internationales dans leurs programmes de formation.

Nguyên Thiên Nhân a en outre appelé à développer le partenariat public-privé dans sept domaines, notamment l’amélioration de l’enseignement et de l’apprentissage des langues étrangères, la formation des enseignants, la vérification de la qualité de l’éducation, l’amélioration de la qualité de la gestion des écoles, le lancement des programmes de startup et d’innovation, le transfert de technologies et le développement de nouveaux produits.

Pour l’heure, la mégapole du Sud recense 54 universités, 52 IUP et IUT, 64 écoles de métiers, 82 centres de formation professionnelle et plus de 2.200 écoles de la maternelle au lycée, avec plus de 2 millions d'élèves et étudiants. La ville compte plus de 100.000 enseignants, experts et scientifiques du secteur de l'éducation et de la formation.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Quang Binh, destination attrayante pour le tourisme d'aventure La province de Quang Binh (Centre) présente un grand potentiel et de nombreux avantages pour le développement du tourisme, en particulier le tourisme d'aventure et le tourisme expérientiel.